AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Communauté
Φ Soutenez After Dawn !
Φ Nous sommes passés en 2481
Φ Rejoignez les Clans !
Φ Privilégiez les rôles importants
Animations




Attendus
Merci de privilégier Helion et Steros ♂
Merci d'éviter les Natifs
Personnages
41 joueurs ◈ 57 personnages
30 Hommes ◈ 27 Femmes
Helion 18 hab.
Reiver 15 hab.
Steros 14 hab.
Extérieur 10 hab.
Intrigue en cours
Φ Tout savoir sur le Chapitre I
Φ S'inscrire aux RP de groupe
Φ Merci de tenir compte du climat
Φ Début de la vague de froid : 17/01/2481
Φ Ne pas RP après le 01/03/2481

Partagez | 
 

 good to have you back (rinx)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 7
Médaillons : 283
Crédits : Morsmordre.
Avatar : Oscar Isaac.
Pseudo : Red.
Présence : Présente.

Personnage
Occupation : Cultivateur.
Localisation : Steros
Niveau: 4
Steros • Civil



 Sujet: good to have you back (rinx)    Lun 25 Déc 2017 - 21:54

Home is where the heart is
And my heart is anywhere you are

Même s'il est déjà venu ici une dizaine de fois il continue de s’émerveiller et d'y rechercher la nouveauté, les yeux brillants et le sourire rêveur sur les lèvres. Amoureux de la nature, même rare dans cette partie du monde, c'est l'air frais qui l’enivre et le sentiment grisant de liberté. Le sentiment qu'aucune chaîne ne le retient - même si intérieurement il sait que ses responsabilités sont bel et bien présentes. C'est la drogue qu'il s'autorise une fois par semaine, une journée où il s'évade et oublie ses soucis, quelques heures qu'il s'accorde. Pour penser à son avenir tout tracé et au passé qui continue de le hanter. Il sortirait plus longtemps si il n'avait pas Sora dans les pattes, mais elle a besoin de lui ; pour la peine il se limite de en plus et fait des efforts. Avant, il n'aurait pas levé le monde orteil, certainement pas pour une gamine. Mais depuis qu'il est arrivé à Steros des choses ont changé, il a changé. Il est devenu plus mature, moins impulsif bien que toujours aussi tête-brûlée. Il s'évade moins souvent, moins longtemps et chaque escapade n'en est que plus agréable, autant qu'elle lui demande plus de précautions. Steros est le meilleur endroit dans lequel il peut vivre, mais l'extérieur l'appelle toujours, c'est au fond de ses tripes. En souvenir du temps où c'était encore sa maison, une maison dangereuse qui voulait d'avantage sa mort. Et lui aussi, sans doute a-t-il souhaité sa mort ; maintenant il apprécie chaque pousse d'arbre comme son propre enfant. Un gosse qui découvre le monde, comme la toute première fois et s'étonne du soleil. Du temps où il était adolescent, seul sa survie importait et il n'avait pas le temps s'attarder sur les petits détails de la nature. Il se lève maintenant à l'aube pour être certain d'avoir le temps d'aller aussi loin qu'il le désire. Où le vent le portera.

Il marche jusqu’à ce que le soleil arrive à son zénith, errant sans but à travers des landes désertiques où la verdure est encore discrète. Au Sud, en direction de la forêt qui elle est trop loin. Il s'en rapproche toujours un peu mais reste à la lisière, se fiant aux cris des animaux. Il n'a pas envie de savoir ce qui se cache là-dedans. Il n'a plus la carrière de guerrier d'antan. Reason a prit du poids, en tout cas, il ne ressemble plus à un squelette. Il mange à sa faim, il dort suffisamment et profite d'un quotidien agréable au sein d'une véritable communauté. Ses vieux réflexes de chasseurs sont toujours présentes mais se font plus lents. Il a perdu l'habitude de se battre pour vivre, aujourd'hui il survit de manière plus saine, avec ses serres et ses légumes. Il s'équipe simplement de son petit sac qu'il trimbale depuis des années et son couteau. Face à une mauvaise rencontre, il compte surtout sur ses jambes. Il se souvient du temps où il marchait pour survivre sans savoir si ce jour était le dernier. Pas pour passer le temps. Reason continue de se perdre  jusqu’à ce que la faim le pousse à s’arrêter et que la fatigue le tiraille. Là, il s’arrête dans un endroit sûr – le plus sûr possible et s’autorise enfin à prendre une pause pour détendre les muscles de ses jambes par de simples exercices. Il se force à s’arrêter car s’il s’écoutait, Reason marcherait jusqu’à arriver au bout du monde ou jusqu’à tomber dans le gueule d’une bête sauvage qui ne le laissera pas repartir.

Et puis. Il a toujours l'espoir de tomber sur Jinx, même s'il n'ose pas toujours se l'avouer. Il le sait, c'est au fond de lui, comme une évidence. C'est bien la seule chose qui le retient, il n'a pas besoin d'aller si loin de chez lui. Sa conscience le lui rappelle chaque fois que les choses manquent de mal tourner. Il pousse, un peu plus à chaque fois en se disant qu'il pourrait le retrouver. Il lui suffirait de le voir rien qu'une fois, de pouvoir le serrer dans ses bras et s'assurer qu'il est toujours vivant. Et le poids qui l'empêche de respirer pleinement s'en irait. Cela fait bien longtemps qu'il n'a pas revu son ami  - son meilleur ami - et le manque est chaque jour un peu plus dur à supporter, surtout quand son esprit n'est pas occupé. Il ne se passe pas une nuit où il ne se demande pas avant de sombrer dans l'inconscience si il est là, quelque part. S'il pense à lui, s'il l'attend, s'il va revenir chercher sa fille. Parfois, très égoïstement, Reason espère qu'il ne viendra pas et qu'il pourra garder Sora comme sa propre fille, l'élever seule ou avec une jolie femme. Un jolie bonhomme. Quelqu'un d'autre sur qui elle pourra compter. Pourtant, il sait que si Jinx venait la reprendre, il la lasserait partir. Il tiendra sa promesse. Ce n'est pas une question de dette : c'est de l'amitié. La plus pure qui soit. Reason n'est pas un homme qui soit le plus doué en relations humaines et personne ne lui a vraiment apprit à aimer, mais il sait qu'il tient à son ami. Comme à la prunelle de ses yeux.

En soupirant, il remet la botte qu'il venait d'enlever pour retiré un cailloux qui s'était aventuré sans sa botte et se relève. Il veut rentrer avec la nuit. Reason s’apprête à repartir quand quelque chose le retient. Un bruissement dans des fourrées et le silence qui plane d'un coup. Il déglutit, peu rassuré et sort son couteau qui ne va pas le protéger de grand chose si une grosse bête lui tombe dessus. Il a essayé à prendre un équipement plus adapté, mais aujourd'hui en particulier, il s'est montré imprudent. Ce qu'il se reproche immédiatement. Quel abruti, il pense, vraiment quel con. Déterminé à découvrir l'origine du bruit, il ne se défile par pour autant et se rapproche du mouvement. Quoi que ce soit, la chose vient dans sa direction. Peut-être a t-elle senti sa peur ; et  l'homme peut sentir les gouttes de sueur perler sur son front. Le stress accélérer le rythme des battements de son corps. Les muscles bandés il s'approche le plus discrètement possible et bondit sur l'ombre mouvante dès qu'il l'a repère, profitant de l'effet de surprise. Il est le plus rapide et la masse de son corps  s'écrase sur l'adversaire. Ce qui le rassure d'abord, c'est qu'il ne s'agit pas d'une bête plus grosse que lui et qu'il ne sent pas le parfum du sang. Il cogne avec le manche de son couteau et ses poings, d'avantage dans l'intention d'assommer et de blesser que tuer. Il s'arrête cependant en entendant des sons humains venant de sa proie. Son cerveau analyse la situation un peu trop longtemps et il finit enfin par lâcher la personne qu'il vient de tabasser. « Ah! Pardon ! » Tout honteux ses joues s'empourprent. Finalement, il préfère l'option où il tombe sur une bête sauvage. Il craint les humains au moins autant que les bêtes, il sait de quoi ils sont capables. « Je suis désolé, j'ai cru que c'était une bête. Un truc du genre. » Sur ses gardes et toujours en position de combat il attend que l'autre se relève.
Il attend que son monde s'écroule à nouveau.
©️ nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 449
Médaillons : 418
Crédits : Roses noires
Avatar : Ryan Gosling
Pseudo : Denver
Présence : Concentrée sur les weeks-end
Multi-comptes : Papy Jagger

Personnage
Occupation : Chef de clan
Localisation : Extérieur
Niveau: 4
Out • Chef de clan



 Sujet: Re: good to have you back (rinx)    Mar 26 Déc 2017 - 23:58


good to have you back
Reason & Jinx

« Je t'ai soutenu et encouragé toute ta vie, Et malgré la haine que je portais à tes avis, Toutes nos différences sont parties dans l'oubli. Ces mots que je t'écris ne sont pas là pour être oubliés, Forcé de constater que ce n'est que pure vérité. Tu me manques. »
Aujourd'hui il n'était pas le leader intrépide et aujourd'hui il n'avait personne pour le suivre. Tout le monde était au campement. Les gens faisaient ce qu'ils avaient à faire. Ils vivaient. Djebann lui avait certifier que partir seul était une bonne idée et que broyer du noir de son côté n'aiderait pas le mal à s'échapper. Mais ce n'était pas l'espoir qu'il avait en tête. Pourtant Jinx n'avait personne à rencontrer sur les terres désolées de l'intérieur. Il n'avait pas de Rorke a qui donner de quoi survivre, convaincre de venir rejoindre les siens, prendre place au coin du feu. Il n'avait pas de Luke pour lui donner les informations sur ce qu'il avait de plus précieux au monde. Il n'avait pas à. retrouver Eiven qui s'était réduite à un simple souvenir dans la brume. Et tout simplement il n'avait personne pour le maintenir dans ce qu'il appelle maison. Parce que Jinx n'a pas ce qui lui manque le plus au monde. C'est plus souvent lorsque ses yeux se ferment qu'il voit ce qu'il désire. Tel un vagabond perdu dans les limbes de ceux qui l'ont quitter. Mais quitter c'est lui qui l'a fait. De quelle façon? Il a fait cet acte irrespectueux envers lui-même, envers sa fille, envers celui qui était devenu son frère. Il n'y a pas grand monde pour savoir ce qui se cache derrière le visage emplie de regrets de Jinx. Peu pour savoir que la douleur est des plus amères. Qu'avec le temps l'homme avait appris à vivre avec mais que s'il pouvait revenir sur sa décision il le ferait contre n'importe quoi. Le blond prendrait sa femme, sa môme, son frère et qu'ils iraient tous vivre à l'endroit où les deux derniers étaient seuls. Pour voir où la situation l'a mené, qu'il était resté avec les autres pour pas qu'ils ne soient perdus. Pour qu'ils survivent, tous ensembles, qu'ils survivent. Et voilà qu'ils avaient tous attenter à sa vie. Jinx était moqué par le sort lui-même.

Le poids sur ses épaules est bien plus léger que celui des remords. Pourquoi après la mort de sa femme il n'est pas aller retrouver ceux qui lui manquaient à Steros? La question demeure dans son esprit depuis lors. Personne n'a la réponse. Personne ne l'aura jamais. Parce que le sort aime jouer avec le destin. Et qu'ici les deux sont entremêlés. Jinx n'est pas le plus doué pour exprimer ses sentiments. Voyez qu'il les garde souvent pour lui-même. Et que son visage stoïque qui se tord parfois d'un sourire est un univers indéchiffrable pour beaucoup. Le chiffre est lourd. Mais il ne cherche plus à compter aujourd'hui. Aujourd'hui est un autre jour non? Alors ses pas le guident. Comme ils l'ont toujours fait. Au moins Jinx peut être fidèle à lui-même. Si parfois, lorsque la nuit est noire et que les étoiles perlent le ciel, il ne peut faire confiance en son esprit qui se met à disparaitre vers des contrées moins plaisantes, il semble certain que ses jambes ne le lâcheront pas. Pas avant qu'elles n'en peuvent plus de tenir. Que ses pieds se dérobent sous son poids et qu'il tombe le visage dans la poussière. Mais un tel scénario semble trop lourd à porter (pareil au poids des remords?) et il semble que le simple fait de marcher l'allège de plus en plus. Il est à l'orée de la forêt à présent. Forêt qu'il ne connait que trop bien pour avoir failli y perdre une cheville que trop récemment. La douleur le lance encore. Et Ast se moque de lui plus qu'il ne l'a jamais fait. Jinx n'est plus aussi effrayant qu'avant.

Ses pas l'ont menés certainement là où il devait être. Le destin l'a peut-être placer ici dans un nouveau jeu, un nouvel acharnement? Une raison de plus de se moquer de lui. Est-ce que ce sort existe? Parfois la question se pose. Lui offre un effet bizarre, une sensation étrange dans les membres, des frissons parcourent son corps. Peut-être que le destin en avait décidé ainsi. Quelle connerie.
Les bruits résonnent près de lui et il se penche, dans l'idée de n'être pas aperçu. Mais lui non plus n'est pas la discrétion des plus parfaites et les bruits résonnent de son côté. Le silence accueille alors des oreilles, Jinx se demande s'il n'a pas rêvé. Mais un tel rêve serait-il réellement des plus agréables? L'idée d'une bête, l'idée qu'un quelque chose se tienne pas très loin de lui, n'est pas vraiment l'idée la plus sympathique qui soit et Jinx doit ravaler un peu de salive, essuyer les perles de transpiration au dessus de sa lèvre supérieure. Voilà que ses yeux se perdent sur le sol, lorsqu'il regarde ses pieds pour éviter de faire un autre mauvais mouvement, de devenir la proie d'un quelque chose qui pourrait être des plus dangereux. Sa cheville ne le lance pas. Et il sait, se doute, que peut-être les choses ne vont pas se passer aussi simplement que ce qu'il espère. Voilà déjà qu'il tombe sur le sol en grognant. L'autre a été plus rapide que lui tandis que lui a été le plus mauvais des chasseurs. Mais rapidement, lorsque l'on se rend compte qu'il n'est pas un animal on arrête de le rouer de coup. Et rapidement il se met à grogner comme un animal. -Quelle ironie-.

« Je suis désolé, j'ai cru que c'était une bête. Un truc du genre. » La voix résonne à ses oreilles comme quelque chose de bizarrement reconnaissable. Mais il repousse le sentiment pour grogner et se passer la main sur le visage avant de s'assoir et d'ouvrir les yeux. Son dos le lance amèrement et il fait passer le sac d'un geste monotone avant de sourire nerveusement. « Ça va aller. Je vais survivre. Ça va aller vous en faites pas. » Jinx se veut pour continuer mais ses yeux se lèvent d'eux-mêmes vers la personne qui se tient debout, celle qui l'a pousser au sol. Celle qui fait partie d'un morceau d'autrefois. Et tout ce qu'il avait à dire s'évapore de son esprit. Est-ce que le leader s'est frapper trop violemment au sol? Pourtant le visage étant similaire semble différent, plus marqué par des années qui ont passées. Et la seule chose que veut faire Jinx s'est se mettre à pleurer. Parce qu'un trop plein d'émotions le frappe dans l'estomac. Il est incapable de parler pendant quelques instants. L'idée de faire une phrase de vient même pas dans son esprit. Ça semble totalement impossible. Il offre juste ce regard plein d'espoir à l'autre homme. « Reason... » 'Tu m'as manqué. C'est vraiment toi? Je t'aime. T'es tout seul? Où est Sora? Tu vas bien? Tu m'as manqué. Je rêve? T'es vraiment là? J'vais vomir. Tu m'as manqué. Putain."
Négligemment le blond se passe la main sur les yeux pour effacer les quelques brides d'eau qui auraient pu se nicher à cet endroit avant qu'il ne se relève. « T'es vraiment... là? » La voix sort plus faible, plus fragile qu'il ne l'aurait voulu mais l'émotion tire sur son visage, trafique ses maudites cordes vocales.
(c) DΛNDELION

_________________
I NEVER WATCH THE STARS
THERE'S SO MUCH HERE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
good to have you back (rinx)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: L'Extérieur :: Les environs-
 
Sauter vers: