AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Communauté
Φ Soutenez After Dawn !
Φ Nous sommes passés en 2481
Φ Rejoignez les Clans !
Φ Privilégiez les rôles importants
Animations




Attendus
Merci de privilégier Helion et Steros ♂
Merci d'éviter les Natifs
Personnages
41 joueurs ◈ 57 personnages
30 Hommes ◈ 27 Femmes
Helion 18 hab.
Reiver 15 hab.
Steros 14 hab.
Extérieur 10 hab.
Intrigue en cours
Φ Tout savoir sur le Chapitre I
Φ S'inscrire aux RP de groupe
Φ Merci de tenir compte du climat
Φ Début de la vague de froid : 17/01/2481
Φ Ne pas RP après le 01/03/2481

Partagez | 
 

 After a long day (Vaughn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Messages : 18
Médaillons : 136
Crédits : .sassenach
Avatar : Natalia Dyer
Pseudo : Lore/Ari
Multi-comptes : Ast le pion

Personnage
Occupation : Apprentie rebouteuse, accréditation R1
Localisation : Helion
Niveau: 3
Helion • Civil



 Sujet: After a long day (Vaughn)   Ven 5 Jan 2018 - 15:43


Voilà plusieurs heures que Nox avait été laissée seule dans l'appartement que sa famille paternelle occupait au niveau 2. Son père avait dû s'absenter pour une affaire urgente et la jeune fille ignorait totalement où son grand-père pouvait se trouver, ce qui l'arrangeait bien d'ailleurs. Cet homme l'effrayait quelque peu. Elle savait que le patriarche des Jagger ne lui ferait pas de mal, mais l'inimité qu'il vouait à sa mère, son comportement souvent froid et austère, tous cela paralysait Nox qui passait le moins de temps possible en sa compagnie. Tout d'abord, Nox avait voulu aller voir Riviera, mais la jeune femme devait sûrement travailler à cette heure-ci, la brunette ne voulait pas la déranger. De plus, elle doutait que les portes des archives lui soit grandes ouvertes en l'absence de son père à ses côtés. Sans lui, la jeune fille ne pouvait pas vraiment se balader comme ça lui chantait, son accréditation basique ne lui permettant pas. Ainsi, Nox errait dans l'appartement, quelque peu désoeuvrée sans vraiment savoir quoi faire. Elle avait fini par jeter son dévolu sur un livre. C'était dans ces moments-là que l'apprentie rebouteuse regrettait que la musique ne soit pas plus répandue à travers le dôme.

Elle ne parvenait à comprendre comment quelque chose d'aussi beau avait fini par être mit plus ou moins au rebut de la société. Mais ce qui était beau s'accompagnait souvent de l'idée de rareté. Est-ce que la musique lui semblait si magnifique car elle était rare ? Peut-être bien. C'était quelque chose d'inconnu pour la plupart des habitants d'Helion. Il en était peut-être autrement à l'extérieur. Nox ne se serait pas risquée à aller vérifier de toute manière. Toujours est-il qu'elle n'aurait pas refuser quelques notes de piano pour accompagner ce livre. Livre dont elle commençait à se lasser. Bien que son apprentissage de la lecture et de l'écriture soit bien avancé, il lui restait tout de même des difficultés et la brunette pouvait rapidement se fatiguer à produire des efforts de concentration quand elle ne souhaitait que se détendre. Heureusement, ce fût à ce moment-là qu'elle entendit la porte d'entrée s'ouvrir. Elle placa un morceau de papier à l'endroit où elle en était et referma le recueil. Enfin elle quitta calmement sa chambre. Si c'était son grand-père, il n'apprécierait sûrement pas de la voir se précipiter à la porte. Pourtant, Nox réfrénait avec peine son excitation. Enfin un peu d'animation !

Lorsqu'elle aperçut l'homme qui venait de passer l'entrée, un sourire se dessina sur ses lèvres. Ce n'était pas celui qu'elle redoutait, mais bien son père. Elle le rejoignit d'un pas leste. Elle aimait énormément son père et elle savait que c'était réciproque même si ils ne se le montraient pas toujours. Elle referma la porte derrière lui et lui sourit "-Alors, cette affaire urgente ? C'était grave ?". Voilà plusieurs années que Nox s'intéressait au travail de son père. Ses activités lui semblaient bien plus intéressantes que celles de sa mère et la jeune fille ne refusait jamais d'en savoir plus sur les tâches de son géniteur. Elle avait bien compris ce qu'attendait son grand-père. Elle savait qui lui suffirait de demander pour habiter au niveau 2 et marcher dans les pas de ses aînés. Mais elle se refusait à abandonner sa mère au niveau zéro, continuant desespérement à tenter de trouver une solution pour offrir une vie meilleure à celle qui s'était toujours occupée d'elle. Et surtout... Elle ne voulait pas partir avant de s'être fait pardonnée, de s'être rachetée correctement aurpès de Koèz. Ce qui était plus que compliqué. Mais Nox n'estimait pas avoir le droit de s'en plaindre. Elle avait merdé violement il y a sept ans. Elle s'était enfoncée dans sa bêtise et quelqu'un en avait payé le prix fort. Elle se refusait le droit de se tranquiliser tant qu'elle n'aurait pas trouvé le moyen d'expier ses vielles fautes. Enfin la voix de son père retentit et elle l'écouta avec attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t527-nox-la-tete-haute
avatar

Messages : 111
Médaillons : 348
Crédits : Swan / Beylin
Avatar : Chris Evans
Pseudo : Vanka
Présence : présente
Multi-comptes : Eiven, Zorhan, Saoryne

Personnage
Occupation : Assistant du Secrétaire à l'Intégration, E2z
Localisation : Helion
Niveau: 4
Helion • Élite



 Sujet: Re: After a long day (Vaughn)   Dim 7 Jan 2018 - 0:36

After a long day
Les heures défilaient et je comptais chaque minute qui me séparait du retour à la maison. Les affaires sont importantes et doivent être réglées en temps et en heure. Bien que la plupart du temps je m'appliquais à bien faire mon travail, j'étais dispo pour les autres et assidu. Pour l'image de mon père, le nom que je portais, c'était important. Alors même si ça ne me passionnait pas, je devais réaliser toutes les tâches qui m'incombaient sans broncher. Mais aujourd'hui, c'était différent. Pour une fois que j'avais la chance de pouvoir passer du temps avec Nox, celle-ci ne pouvait m'accompagner. Des rendez-vous avec le Commandant d'intégration, des discussions concernant les quotas à mettre en œuvre. Certaines informations qui ne devaient être mises à disposition d'une personne étrangère au service. Nox n'était pas officiellement mon apprentie. Même s'il m'était accordé de l'amener avec moi certaines fois, tant que rien n'était officiel, je devais faire attention à ce qu'elle pouvait être amenée à voir ou à entendre. Ce n'était pas un manque de confiance de ma part, mais un manque de confiance envers les autorités : elle avait beau porter mon nom, les hauts placés tenteraient tout de même de la confronter si jamais elle venait à trop en savoir sans y être autorisée.

Notre famille n'était pas dans une situation commune... Les parents ne se séparaient pas au dôme, ils s'unissaient... Et quand bien même chacun venait à vouloir faire son chemin sans l'autre, les couples restaient toutefois à un niveau équivalent. Ce qui évitait les conflits d'accréditations et le fossé de niveau de vie entre l'un et l'autre. Si je l'avais épousée, alors Eyli aurait obtenu de vivre au niveau 2. Elle serait sans doute sortie du dispensaire ou alors aurait continué à y travailler tout en habitant avec moi. Nox ne serait alors pas partagée entre l'idée de suivre l'un en abandonnant l'autre, elle aurait accès à tout le confort qu'elle méritait et tout irait bien. Je ne pouvais m'empêcher de penser que c'était de ma faute... Que j'aurais dû voir venir tout ça, prendre en compte ce risque que les choses ne marchent pas comme on l'avait prévu. C'était de ma faute, et cela faisait des années que je tentais de masquer le poids de cette culpabilité...

Une fois les réunions terminées, je tentai d'éviter tout personnel pouvant être susceptible de m'accaparer et me dirigeai vers le quartier où je résidai. Une dizaine de minutes en rame, un peu de marche et me voici à ouvrir la porte du bloc Jagger. C'est avec un sourire aux lèvres indécrochable que je vis ma fille m’accueillir. Elle me posa des question sur l'affaire qui m'avait tenue loin d'elle tout ce temps. Je passai une main dans mes cheveux, quelque peu gêné. « L'affaire urgente s'est vite réglée, mais il y a toujours quelque chose à faire là-haut et je n'ai pas réussi à me tenir éloigné d'entretiens importants, je suis désolé d'avoir mis autant de temps avant de revenir. » Je m'avançai vers elle et la pris dans mes bras. Je savais qu'elle n'était plus à un âge où les démonstrations affectives se multipliaient, mais j'aurais toujours ce temps à rattraper avec elle... Je n'étais pas toujours là pour les moments importants de sa vie, tout comme elle ne pouvait partager les moments qui comptaient pour moi. Alors silencieusement et par intermittence, je lui volais quelques élans d'affection même si aujourd'hui, Nox était en proie à devenir une adulte. « Tu t'es occupée en m'attendant ? » Les occupations ne manquaient pas au niveau 2, mais dans notre maison, ce n'était pas très diversifié : des livres, des petits casse-têtes et autres gadgets qui faisaient maintenant plus office de décoration que de jeux intelligents, c'était à peu près tout. Pour occuper une jeune fille de 16 ans, ça ne devait pas être très probant...
☾ anesidora

_________________
in my head
LIFE IS A FIGHTING PIT
MAYBE IT'S NOT TOO LATE TO HAVE YOU BOTH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t505-helion-vaughn-jagger-l-heritier-pas-si-parfait http://after-dawn.forumactif.com/t492-vaughn-jagger-terminee#4217
avatar

Messages : 18
Médaillons : 136
Crédits : .sassenach
Avatar : Natalia Dyer
Pseudo : Lore/Ari
Multi-comptes : Ast le pion

Personnage
Occupation : Apprentie rebouteuse, accréditation R1
Localisation : Helion
Niveau: 3
Helion • Civil



 Sujet: Re: After a long day (Vaughn)   Ven 26 Jan 2018 - 22:22


Je le regardais, écoutant sa réponse avec attention. Je compris rapidement qu'il y avait, là-dessous, des affaires dont il ne pouvait pas me parler, mais je ne m'en offusquais pas. Je savais depuis de nombreuses années que mon père ne me disait pas tout et, si j'en ignorais les raisons, je l'acceptais sans broncher et me contentais de me tailler mon propre chemin dans cette jungle qu'est l'existence, sans me préoccuper de ce qui ne me concernait pas. Je savais que si j'acceptais le poste d'apprenti que mon père et mon grand-père me réservaient, je pourrais en savoir plus. Mais je culpabilisais. Finalement, je sentis l'étreinte forte des bras de mon père se refermer autour de moi et j'inspirais doucement en le serrant à mon tour contre moi. Certains pourraient dire que je suis un peu grande pour cela. Peut-être bien après tout. Mais je m'en fiche. J'aime mon père et les démonstrations d'affections aussi explicites sont rares chez les Jagger. Alors, souvent, j'aimais redevenir cette gamine calinée par son père que j'avais été autrefois, mais pas assez à mon goût. Je souris doucement en savourant ces quelques instants, bien trop rares qui finirent par prendre fin. Il m'interrogea et je haussais les épaules. On ne pouvait pas vraiment qualifier ce que j'avais fais de "particulièrement passionant". Il faut dire que depuis mes dix ans, la maison n'avait pas vraiment changée et ce qui m'amusait étant enfant, ne m'intéressait plus beaucoup aujourd'hui. Je haussais les épaules avec l'expression de celle qui avait passer le temps d'une manière ou d'une autre. Je ne pouvais pas vraiment dire que les heures qui avaient suivies le départ de mon père avaient été passionantes, néanmoins je m'en contentais bien. Je lui souriais en répondant "-J'ai lu un bouquin. Pas passionant mais bon.". Ca avait bien fait l'affaire après tout. Je le laissais tranquillement se déchausser en me dirigeant vers la cuisine pour me prendre un verre d'eau. J'étais nerveuse et j'avais besoin d'occuper mes mains.

Voilà plusieurs mois que j'avais résolu de m'ouvrir à mon père au sujet de ma mère et de Koèz. Il était un homme plein de ressources et j'avais confiance en lui. Néanmoins, je trouvais ça un peu gênant de lui parler de mes soucis quand il avait des choses bien plus importantes à penser. Et puis c'est toujours délicat de parler à quelqu'un de son ancien partenaire, surtout si la rupture ne s'était pas fait dans les meilleures conditions possibles. Et pourtant, le cas de mes parents faisait figure d'exception à Helion où les couples avaient plutôt tendance à rester ensemble jusqu'à la fin. Je m'assis à la table de la cuisine, mes ongles tapant en rythme contre le verre en un bruit qui me stressait moi-même. Malgré tout, je ne parvenais pas à réprimer mon mouvement nerveux. Je finis par interroger mon père "-Je peux te parler un peu ?". J'attendis d'avoir l'entière attention de mon père, mais surtout d'avoir trouver les mots que je pensais juste. Par qui commencer ? Le cas de maman me paraissait bien plus simple pour engager la discussion. Parler de mon ancien camarade de dispensiaire, c'était évoquer les fautes que j'avais pu commettre et, devant mon père, ma honte me semblait décuplée. Je finis par avouer, la gorge terriblement sèche, mon regard se perdant dans le liquide transparent contenu par l'étreinte de verre "-Tu sais, maman a de plus en plus de mal avec son travail... Surtout maintenant que je suis moins là pour l'aider.". Il faut dire que ces derniers temps je passais beaucoup de temps ici et affirmer que je négligeais mon apprentissage de rebouteuse était loin d'être un euphémisme et j'en ressentais une certaine culpabilité malgré le fait que le comportement de ma mère m'énervait. Je finis par prendre mon courage à deux mains et demander sans détour à mon père ce que je n'avais jamais osé réclamer "-J'aimerais qu'on lui vienne en aide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t527-nox-la-tete-haute
avatar

Messages : 111
Médaillons : 348
Crédits : Swan / Beylin
Avatar : Chris Evans
Pseudo : Vanka
Présence : présente
Multi-comptes : Eiven, Zorhan, Saoryne

Personnage
Occupation : Assistant du Secrétaire à l'Intégration, E2z
Localisation : Helion
Niveau: 4
Helion • Élite



 Sujet: Re: After a long day (Vaughn)   Ven 2 Fév 2018 - 20:30

After a long day
Il n'y avait rien au monde de plus ressourçant que les bras de ma fille m'entourant. À part peut-être celles, d'un amour évaporé, de sa mère. Mes lèvres s'étiraient dans un sourire qui aurait pu attendre mes oreille tant j'étais content de la retrouver à la maison. Voir Nox ici me réchauffait le cœur et donnait même à ce bloc une âme que mon père, ma défunte mère et même moi n'avions jamais su donner. C'était une chose que je regrettais : un foyer heureux, où chacun pouvait s'épanouir. Peut-être était-ce une condition pour s'élever : oublier ces liens qui pourtant, semblent tout représenter pour mon père. J'ai tant rêvé de nous trois : Eyli, Nox et moi, ensemble envers et contre tous... Et il m'arrivait encore d'y rêver certaines nuits où la mélancolie m'éprend à rendre mes yeux humides et larmoyants. Une faiblesse que je m'efforçais de balayer d'un revers de main. Je ne pouvais pas espérer que ces rêves se réaliseraient un jour. Pas avec mon père. Pas après ce que j'avais infligé à Eyli. Nox ignorait les détails sombres de notre séparation et les instincts qui nous poussaient pourtant à parfois nous retrouver. Et c'était mieux ainsi.

Je laissai Nox aller à la cuisine, gardant un sourire même si j'étais désolé de l'avoir laissée ainsi sans occupation... Lire ne m'avait jamais passionné. Mais elle avait hérité de la curiosité de sa mère alors je me doutais que tout ce qu'elle pouvait trouver, elle devait s'y intéresser même si cet intérêt restait limité. La rejoignant, je me servis également un peu d'eau et m'appuyait contre le plan de travail. L'observant, je ne pus ignorer son geste frénétique. Quelque chose la triturait et la question ne tarda pas à venir. Je haussai les épaules dans un signe approbateur pour qu'elle m'explique ce qui n'allait pas. « Tu sais, maman a de plus en plus de mal avec son travail... Surtout maintenant que je suis moins là pour l'aider », commença-t-elle, ce qui me fit comprendre pourquoi elle semblait si stressée à l'idée de me parler. Mon sourire disparu mais je ne me montrai pas fermé pour autant. Faisant tourné l'eau dans mon verre. Que répondre à ça ? « J'aimerais qu'on lui vienne en aide. » Mes yeux se plantèrent dans les siens sans animosité aucune, cessant de faire bouger mon verre. Une certaine surprise s'y lisait malgré tout. L'aider ? Je posai le verre sur la table et vins m'asseoir face à ma fille. « Nox. Ta mère a toujours été une acharnée au travail. Je suis sûr que si elle le veut, elle peut demander à travailler un peu moins. Peut-être que ça lui permettrait aussi de passer plus de temps avec toi. Peut-être que le fait de toujours t'avoir eu près d'elle l'empêche de voir à quel point ces moments peuvent être précieux. »

Lorsque Nox était là, toutes les affaires n'étant pas importantes pouvaient aller se faire voir. Même si certaines restaient imposées, je n'hésitais pas à négliger celles que je pouvais laisser de côté. « Je ne dis pas qu'elle fait mal les choses, je pense juste qu'elle n'arrive pas à savoir quelles sont ses priorités. Et je ne vois pas ce qu'on peut faire pour éviter que ta mère continue à être surmenée par son travail. De plus, il faudra bien qu'un jour tu ais ta place, Nox. Tu ne seras pas éternellement son assistante. Je crois que ta mère est la seule à pouvoir s'aider. Non ? Ou bien as-tu une idée derrière la tête sur quelque chose que nous pourrions faire ? » Lui demandai-je en pensant qu'elle pouvait toujours me surprendre. Nox avait l'esprit vif.
☾ anesidora

_________________
in my head
LIFE IS A FIGHTING PIT
MAYBE IT'S NOT TOO LATE TO HAVE YOU BOTH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t505-helion-vaughn-jagger-l-heritier-pas-si-parfait http://after-dawn.forumactif.com/t492-vaughn-jagger-terminee#4217
avatar

Messages : 18
Médaillons : 136
Crédits : .sassenach
Avatar : Natalia Dyer
Pseudo : Lore/Ari
Multi-comptes : Ast le pion

Personnage
Occupation : Apprentie rebouteuse, accréditation R1
Localisation : Helion
Niveau: 3
Helion • Civil



 Sujet: Re: After a long day (Vaughn)   Ven 16 Fév 2018 - 0:02


Mon regard se fixe à celui de mon père tandis que je parviens à percevoir dans ses prunelles sa surprise après ma requête. Il faut dire que mon père n'était pas forcément le mieux placé pour l'aider d'un point de vue relationnel. Mais je savais que je n'aurais pu demander à personne d'autre. Mon grand-père ? L'idée ne m'avait même pas traversée l'esprit. Non seulement je n'étais pas très à l'aise en sa présence, mais je crois bien que ma mère le haït, bien plus qu'elle n'en veut à mon père. Je ne connais pas tous les détails de leur histoire, je n'ai pas forcément envie de les connaître d'ailleurs. Je sais juste que, d'habitude je peux compter sur mon paternel j'espère qu'aujourd'hui encore, il me viendra en aide. Je me sens bien trop coupable chaque fois que je vois le regard  de celle qui m'a élevée lorsque je pars au niveau deux. Coupable et en colère. Deux sentiments contrdictoires mais qui se mêlent à merveille en moi dans ces moments-là. J'écoute finalement la réponse de mon père, tentant de ne pas me dire qu'il essaie de rejeter la faute sur son ancienne amante. Immédiatement, les mots se bousculent dans ma tête et je m'oblige à ne pas répondre vertement. Si mon grand-père ne m'a donné qu'une seule leçon, c'est bien celle-ci : si tu cherches à obtenir quelque chose, reste calme, impassible et réfléchis. Il était temps d'appliquer ses conseils et de me comporter comme une Jagger, du moins, ce que je pense être une Jagger.

Ce que je cherchais, ce n'était pas l'affection de ma mère, elle me la donnait déjà assez au quotidien au point que j'avais parfois l'impression d'étouffer. Ce que je cherchais sans me l'avouer, c'était à enterrer ma culpabilité, cachant cela sous le prétexte de vouloir aider ma mère à moins se tuer à la tâche. Mais d'un autre côté, la suite du discours de mon père était porteuse de sens. Ma mère tenait énormément à son travail, cette volonté d'aider les autres coûte que coûte, c'était presque inscrit dans son patrimoine génétique. Je m'accordais quelques instants de réflexion que je masquais en avalant quelques gorgées d'eau. Je finis par reposer mon verre sur la table, contraignant tant bien que mal mes doigts à l'immobilité avant de répondre : "-Ce que je cherche, ce n'est pas l'affection de maman, ça je l'ai déjà. Ce que j'aimerais, c'est que lorsque je vais monter au niveau deux, maman ne se retrouve pas toute seule à devoir trimer deux fois plus pour survivre.". Ni ma mère ni moi n'étions les habitantes les plus pauvres de notre niveau, il y avait bien pire que nous. Néanmoins, je savais qu'il serait plus difficile pour ma mère de s'en sortir après mon départ. Ce départ d'ailleurs n'étais plus un si, mais un quand que j'assumais devant mon côté paternel mais beaucoup moins chez les Senam. Je ne voulais pas la décevoir malgré tout. Je finis par reprendre, une des paroles de mon père m'ayant donné une idée "-Tu as raison, je ne serais pas éternellement son assistante... Et elle ne sera pas éternellement en bonne santé. Chacun finit par s'abîmer à vivre en bas et maman est trop gentille, disctère, altruiste ou volontairement quelque peu masochiste pour demander de l'aide.", déclarais-je en un sarcasme évident. "-Je sais que ce n'est pas vraiment dans tes fonctions, mais j'aimerais que tu m'aides à lui trouver un nouvel assistant. Compétent.".

Bon. Ok. Je venais plus ou moins d'improviser cette idée à la seconde. Car les vrais rebouteurs, ceux qui avaient eu la chance d'avoir une excellente formation, se débrouillaient bien mieux que moi et ça pourrais déchargeait ma mère d'une partie de son travail. Certes j'étais en colère contre elle. Mais je ne voulais pas non plus m'inquiéter constamment car je savais qu'en mon absence elle risquait le surmenage. Je regardais mon père, espérant surtout ne pas me faire envoyer sur les roses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t527-nox-la-tete-haute
Contenu sponsorisé



 Sujet: Re: After a long day (Vaughn)   

Revenir en haut Aller en bas
 
After a long day (Vaughn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.
» Un combat long....très long !!
» La vie n'est qu'un long fleuve tranquille (ou pas)
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: Helion :: Niveau 2 :: Résidences :: Amaranthe-
 
Sauter vers: