AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Communauté
Φ Soutenez After Dawn !
Φ Nous sommes passés en 2481
Φ Steros a besoin d'effectifs !
Φ Évitez les personnages vagabonds
Φ Privilégiez les rôles importants
Animations




Attendus
Merci de privilégier Steros, Helion
Merci d'éviter les Natives
Personnages
35 joueurs ◈ 45 personnages
25 Hommes ◈ 20 Femmes
Helion 14 hab.
Reiver 12 hab.
Steros 10 hab.
Extérieur 09 hab.
Intrigue en cours
Φ Tout savoir sur le Chapitre I
Φ S'inscrire aux RP de groupe
Φ Merci de tenir compte du climat
Φ Début de la vague de froid : 15/01/2481
Φ Ne pas RP après le 01/03/2481

Partagez | 
 

 Un écrin de verdure dans les ténèbres verdoyantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 229
Médaillons : 689
Avatar : Marion Cotillard
Pseudo : Slo
Présence : 5/7

Personnage
Occupation : Médecin
Localisation : Steros
Niveau: 2
Ext • Rôdeur



 Sujet: Un écrin de verdure dans les ténèbres verdoyantes   Jeu 11 Jan 2018 - 20:58


Un écrin de verdure dans les ténèbres verdoyantes




 “Bordel … C’est un comble quand même…”



S a foutue jambe lui faisait un mal de chien. Contrairement à ce qu’elle pensait la guérison ne c’était pas passé comme prévu. Manque de moyens, manque de temps, elle l’avait eu en plein milieu de son périple et pas le temps de bien s’en occuper avant d’arriver sur Steros. Mais elle ne pensait pas que la plaie aurait pris une telle ampleur, doutant d’un poison sur la lame de son adversaire. Un jeune natif nullement enclin à discuter et qui avait adressé son agression sans aucune once de pitié. Il avait entaillé la jeune femme à la jambe gauche au niveau de la cuisse, une balafre d’une dizaine de centimètres. Parti après avoir volé son rationnement et une sacoche d’herbes médicinales non traitées. Une chance dans son malheur, il n’avait pas remarqué le nombre avantageux de médicaments qu’elle possédait, dans sa fuite. Elle put se faire un garrot immédiatement et se donner les premiers soins une fois à l’abri. Son voyage avait été encore plus ardu et difficile avec cette blessure, l’infection avait dû se propageait sur les derniers jours sans qu’elle puisse le remarquer.


“ J’aurai dû y penser avant… ” Se dit-elle en glissant sa main sur son visage. Elle avait eu énormément de choses à faire en arrivant, mais là le problème était critique.

E lle s’assit quelques instants pour y réfléchir, si c’était un poison, elle pourrait concocter une lotion pour diminuer les effets… Mais les quels.. D’innombrables poisons existent et autant de remèdes, la chose n’était pas facile. Elle se pencha sur ses affaires, en sortit de vieilles notes qu’elle avait réussi à ramener à la cité. Une partie était très importante, héritage de son père, leurs contenus étaient grandement précieux.


“Humm… Une dizaine de jours… sept exactement, et l’effet est encore là…”


Elle tourna quelques pages avant de tomber sur ce qu’elle cherchait.

“Voilà, LE VIATORIS “ Lança-t-elle à voix haute en brandissant la page. Un moment de solitude passé, elle fit une grimace en apercevant l’esquisse de la bête. Peu ragoûtantes, elle détestait ces bestioles-là, mais leurs venins étaient une aubaine de la nature, qui bien utilisés faisait un merveilleux remède… Ainsi que son contraire…

L ’antidote qui lui fallait était compliqué et pointu, mais elle avait entendu parler de l’herboristerie de Steros, qui était très bien entretenue. Une multitude de plantes y étaient cultivées et elle y trouverait sûrement son bonheur. Elle referma sa plaie et renfila son pantalon avant de se diriger vers les extérieurs.


L e soleil était à son grand jour, le ciel était calme et l’air plus respirable. Marchant à petites foulées, son calvaire la ralentissait grandement, elle se dirigea vers les trois hectares de terres remplie de verdure. Les arbres imposants et les fleurs d’une multitude de couleurs y dormaient paisiblement. La jeune médecin s’approcha petit à petit et vit au loin une fine silhouette qui travaillait généreusement la terre fertile.

“ Bonjour ! ” Lança-t-elle au loin en diminuant les quelques mètres qui séparaient les deux inconnues.


“Je suis Slown enchantée”




#iwhae pour epicode

_________________

THE SWEET CARESS OF THE WIND
YOU'LL NEVER BE ALONE AGAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t602-steros-slown-erzion__-la-frontiere-est-mince-pour-passer-de-survivant-a-predateur http://after-dawn.forumactif.com/t560-slown-erzion-___-termine
avatar

Messages : 65
Médaillons : 583
Avatar : Katheryn Winnick
Pseudo : peregrin
Présence : régulière

Personnage
Occupation : Cultivatrice & Herboriste
Localisation : Steros
Niveau: 4
Steros • Civil



 Sujet: Re: Un écrin de verdure dans les ténèbres verdoyantes   Ven 12 Jan 2018 - 13:30

Un écrin de verdure dans les ténèbres

avec @Slown Erzion


La vieille ficelle que lui avait rapporté l’un des éclaireurs se décomposait littéralement entre ses mains. Hécate ressentit une pointe de colère mais s’exhorta au calme. Après tout, il n’était pas dans les missions premières d’un éclaireurs de ramener tous les objets insolites que pouvaient leur commander les habitants de Steros… Mais quand même, la livraison de sa commande avait comme un goût de bâclé. Emportant la pelote grossière avec elle, la jeune cultivatrice se retrouva bien vite dans son environnement, au milieu de son potager. Là, le bourdonnement du campement s’estompait pour ne plus être qu’un murmure lointain. L’air y semblait plus pur, comme filtré par les différents cultivars. S’acheminant le long des parcelles, elle atteignit bien vite sa cible du jour, la finition d’une clôture servant à la fois de séparation et de support pour des grimpants.

Les mains sur les hanches elle étudia les quatre pics qu’elle avait érigé hier après mainte efforts en pleine profondeur. Il lui fallait dorénavant y intercaler un ramassis de branchages et les nouer fortement entre eux. Tout ça, avec une ficelle en coton et un bras droit invalide. Le soleil encore haut du matin lui chatouilla la nuque et elle se mit au travail sans tarder. Assise sur un tabouret, elle entrepris dans un premier temps de consolider la ficelle et lissa chaque fil avant de les natter en une grosse tresse plus solide. Deux fois elle fut interrompue pour les livraisons habituelles du matin du potager à la cuisine. Trois fois par des habitants de Steros venus lui commander leurs décoctions du soir, et un nombre incalculable de fois par des badauds s’arrêtant juste pour lui dire bonjour. Bien qu’Hécate appréciait cette ambiance de village animé, son besoin de s’isoler ne s’était jamais estompé depuis huit ans qu’elle était ici. Après avoir vécu toute sa vie avec une dizaine de personne pour des kilomètres de territoires, le périmètre du campement pouvait parfois devenir étouffant. Heureusement, son métier et son expérience au sein du campement lui procuraient toutes ces choses.

Balançant une des nattes de ficelle sur son dos, elle étendit son bras droit pour préparer ses muscles un peu faiblards à la suite. Attrapant le premier rondin, elle réussit à le pousser d’un centimètre environ toutes les minutes afin de le caler par rapport au second et d’enrouler étroitement les deux ensemble par sa ficelle. Attrapant sa pioche de la main gauche elle piqua la terre vers le pied des poteaux jusqu’à procurer à l’ensemble une bonne stabilité. Alors qu’elle soufflait un bon coup, le bras accoudé à son outil de travail un « bonjour » proche lui fit tourner la tête.

Ce n’était pas n’importe quel badaud de Steros qui lui faisait face, mais la nouvelle arrivée médecin dont tout le campement parlait depuis quelques jours, autant pour sa beauté que pour ses qualités plus qu’utiles au clan. Un sourire véritable illumina le visage d’Hécate alors qu’elle se présentait à elle. Essuyant d’une revers de foulard, la sueur à son front, elle frotta ses mains pleines de terre et de sciure de bois avant de s’avancer vers la dénommée Slown pour lui serrer le bras en un geste plus doux qu’une simple poignée de main.

« Bienvenue à Steros Slown… tu es la nouvelle médecin c’est bien ça ? Je suis Hécate Vesper, cultivatrice. » Sur ceux elle montra ses mains encore pleine de terre avec une grimace amusée, comme si cela allait de soi. Ne l’ayant pas vu arriver, Hécate n’avait pas remarqué le boitillement de la jeune femme et c’est d’un ton innocent qu’elle lui demanda.

« Je peux t’aider Slown ? Quelqu’un t-as-t-il déjà fait visiter les lieux ? »



_________________
When the day has come, But I've lost my way around And the seasons stop and hide beneath the ground When the sky turns gray And everything is screaming I will reach inside Just to find my heart is beating
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t613-hecate-vesper-cause-i-ve-got-memories-and-travel-like-gypsies-in-the-night-termine#bottom
avatar
Messages : 229
Médaillons : 689
Avatar : Marion Cotillard
Pseudo : Slo
Présence : 5/7

Personnage
Occupation : Médecin
Localisation : Steros
Niveau: 2
Ext • Rôdeur



 Sujet: Re: Un écrin de verdure dans les ténèbres verdoyantes   Ven 12 Jan 2018 - 19:18


Un écrin de verdure dans les ténèbres verdoyantes







Habituée à ses bouquins, la diversité fantastique que procurait cet écrin de verdure n’était autre que fabuleux. Tous ses sens en éveil malgré la douleur, elle profitait de chaque effluve provenant des fleurs colorées, de chaque fragrance de la terre retournée, les couleurs étaient vives et l'horizon verdoyant provoqua en la jeune femme une sensation de pureté, d’apaisement. Sa pauvre vivre enfermée, elle eut un sentiment de remords, même si elle avait beaucoup travaillé, elle regrettait ne pas être partie plus tôt. Le plaisir de pouvoir caresser une pétale qui respire encore, ou celui de fouler l’herbe haute qui chatouille vos mollets. Elle savait pourquoi, inconsciemment peut-être, que si elle avait été attirée par tous les bienfaits médicaux de la flore et la faune lorsqu’elle était plus jeune, ce n’était pas anodin. L’étudiant, l'expérimentant, mais sans jamais vraiment le vivre pleinement, elle ne pouvait que se rattraper et en plus de cela en bonne compagnie.


La jeune femme qui se tenait devant elle, le regard plein de tendresse, dégageait quelque chose d’étonnant. Slown se sentit totalement à l’aise et en confiance bien qu’elles n’aient partagé que quelques mots. En plus, entourée de cet environnement, Hécate rayonnait, elle semblait être vraiment dans son élément. La jeune médecin eut ouï dire des compétences de celle-ci, qui fournissait beaucoup au camp et qui donnait beaucoup de sa personne pour entretenir toute cette terre. Elle était venue ici pour sa blessure mais également, et c’était peut-être plus important, pour se présenter à Hécate. Elles devraient sûrement travailler ensemble, si la brune voulait se fournir en ingrédients, et il y avait matière à travailler vu l’envergure du décor. Une poignée de main délicate échangée, elle lui sourit des pupilles.


“Merci Hécate… Enchantée de te rencontrer ! Et ben les nouvelles vont vites ici ! Oui, je suis bien la nouvelle médecin, j’ai entendu parler du potager et du coin herboristerie, du coup je suis venue te rencontrer ! “



Elle remarqua la corde sur son épaule et la pioche à ses pieds. Elle l’avait aperçu au loin travailler cette barrière,remarquant d’une gêne au bras. Et courageuse qui puis est.

“Oui, Zorhan m’a présenté le camp rapidement. Je n’ai pas encore eu l’occasion de tout visiter en intégralité. Mais tu étais ma priorité.”
Lança-t-elle sur un ton amusé.


“J’ai plutôt envie de te retourner la question ? Qu’est-ce que tu fabrique au juste ? ”


Elle avait posé sa question en regardant le bras de la jeune blonde d’un regard désolé, qui avait dérivé sur les bouts de bois à moitié plantés au sol. Ne voulant pas paraître inappropriée, son aide aurait pu être utile à Hécate et elles auraient pu discuter en même temps. Slown se sentait à l’aise, la jeune femme lui paraissait familière alors qu’elle était persuadée de ne s’être jamais rencontrées. Cette sensation lui était rare, en général quand elle rencontrait quelqu’un, elle avait la position de l’oreille, et les autres de la parole. Alors que là, elle sentait qu’elle pourrait parler et que ça irait dans les deux sens. La jeune docteur lança un regard plein de grâce autour d’elle, admirant les variétés différentes toutes regroupées au fil du temps. Une aubaine pour elle, peut-être que le matériels médicaux présents à Steros n’étaient pas aussi pointus que ceux du dôme, mais les ressources qui y étaient contenues surpassait largement Hélion.


“ En tout cas, je suis en admiration devant tout ce travail, et tes plantes pourront m’être d’une grande aide ”.



Un sourire bienveillant lancé à la jeune blonde devant elle, elle avait dans son regard un air de malice et de complaisance qu’elle voulait lui faire partager.





#iwhae pour epicode

_________________

THE SWEET CARESS OF THE WIND
YOU'LL NEVER BE ALONE AGAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t602-steros-slown-erzion__-la-frontiere-est-mince-pour-passer-de-survivant-a-predateur http://after-dawn.forumactif.com/t560-slown-erzion-___-termine
avatar

Messages : 65
Médaillons : 583
Avatar : Katheryn Winnick
Pseudo : peregrin
Présence : régulière

Personnage
Occupation : Cultivatrice & Herboriste
Localisation : Steros
Niveau: 4
Steros • Civil



 Sujet: Re: Un écrin de verdure dans les ténèbres verdoyantes   Lun 15 Jan 2018 - 22:30

Un écrin de verdure dans les ténèbres

avec @Slown Erzion


Avec plaisir, Hécate scruta le visage émerveillé de la jeune médecin devant la profusion du potager. Ni fantastique, ni comparable un jour à l’eden, il était pour qui la grisaille est quotidienne, un havre de vie et de paix. Devant lui les plus effrontés s’apaisaient, les plus guerriers s’adoucissaient. Et les masques tombaient. Car l’on ne peut être qu’un enfant quand on découvre un nouveau monde rempli de saveurs et de couleurs chatoyantes.

La jeune cultivatrice ne se lassait pas de voir l’effet de jouvence qu’avaient ses terres sur les nouveaux arrivants. Quelque part, c’était sa façon à elle de souhaiter la bienvenue à ces hommes et femmes qui souvent avaient tout perdu. La bienvenue, et l’espoir d’une vie meilleure possible. Lui enlever son potager aurait comme été de lui arracher le cœur.

La rumeur avait donc fait venir Slown jusqu’ici. Pour un campement de l’envergure de Steros, il fallait à peine une heure pour qu’un ragot circule. Et la nouvelle était souvent aussi déformée qu’une gourde d’eau laissée trop longtemps au soleil. Mais pour une fois qu’elle servait à quelqu’un de trouver son chemin … Hécate acquiesça en glissant un « Enchantée également. » Il y avait chez la jeune femme, un je-ne-sais-quoi de différent. Ce quelque chose qui lui laissait deviner qu’elle venait d’Helion. Loin de lui en tenir rigueur, il lui permettait simplement d’éprouver le courage qu’elle avait du avoir pour traverser seule l’immense plaine désertique qui les séparait du dôme.

A la mention de Zorhan, ses yeux s’amincirent en un doux sourire. C’était donc lui qui l’avait prise sous son aile. Il accomplirait parfaitement son rôle, Hécate le savait. Nul part elle n’avait rencontré personne si désireuse de faire le bien autour de lui avec cette force tranquille qui fait l’apanage des grands hommes.  Et avec un peu de chance et de patience, Slown pourrait lui apporter également, guérir les blessures de l’âme dont il souffrait. A sa question Hécate plaça ses mains sur ses hanches en s’écartant pour pointer la barrière du doigt.

«  Il y a deux nuits, les chevaux se sont échappés de l’enclos. Et j’te laisse deviner où ils sont allés passer le temps ! De vrais estomacs sur sabots ces canassons ! Heureusement qu’ils ne sont pas très nombreux, un troupeau aurait fait bien plus de dégâts que cela. »


Son amabilité … oui c’était ça aussi qui lui faisait dire qu’elle venait du dôme. Peu de gens avaient ce regard contrit à la vue de son épaule. A l’extérieur, il y avait des blessures bien plus graves qu’un bras faiblard.  Il n’y avait que des gens vivants dans une société établie pour pouvoir se payer le luxe de la politesse, et il était rare d’en trouver à Steros de prime abord. Slown était avenante, facile de contact et Hécate sentit que la barrière du statut de simple étrangère de l’une à l’autre était dépassée. Elle poursuivit sur sa lancée.

« Hier j’ai remis en état le champs ouest, mais cette barrière me donne du fil à retordre… Si tu peux m’aider à déplacer ces rondins de bois aux niveaux des piquets dans le sol je t’en serais éternellement reconnaissante ! »

Alors que les deux jeunes femmes attrapaient chacun de leur bord les bois pour les placer à la verticale, Hécate rebondit sur la dernière phrase de la jeune médecin entre deux souffles saccadés.

« L’herboristerie contient plus de deux cents espèces que l’on a réussi à faire pousser ces dix dernières années, tu risques en effet de trouver ton bonheur. Quel genre de médecine pratiques-tu ? As-tu déjà… la jeune femme hésita, se demandant s'il était justement très poli de d'entrer dans le vif du sujet de la sorte... et se lança ....opéré quelqu’un ? »

Hécate ne se serait jamais considérée comme médecin, avec ses deux trois potions pour l’estomac et le sommeil, elle était donc curieuse de savoir jusqu’où la science pouvait mener.

_________________
When the day has come, But I've lost my way around And the seasons stop and hide beneath the ground When the sky turns gray And everything is screaming I will reach inside Just to find my heart is beating
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t613-hecate-vesper-cause-i-ve-got-memories-and-travel-like-gypsies-in-the-night-termine#bottom
avatar
Messages : 229
Médaillons : 689
Avatar : Marion Cotillard
Pseudo : Slo
Présence : 5/7

Personnage
Occupation : Médecin
Localisation : Steros
Niveau: 2
Ext • Rôdeur



 Sujet: Re: Un écrin de verdure dans les ténèbres verdoyantes   Mar 16 Jan 2018 - 20:37


Un écrin de verdure dans les ténèbres verdoyantes




E ntre les rayonnements des fleurs et le sourire d’Hécate, la jeune médecin se sentit totalement à l’aise. L’atmosphère ambiante était propice à la confession et les barrières qui d’ordinaire se dressaient avec les nouvelles têtes, se dissipèrent immédiatement. Peut-être que l’air enfantin qui régnait sur le visage de Slown aidait à la communication, mais elle trouva la jeune blonde agréable et attachante, en se disant qu’une amitié florissante était envisageable. C’est vrai que, depuis son départ du dôme, ce qui l’avait beaucoup marqué, outre le fossé de la sécurité de la cité et la dangerosité de l’extérieur, c’étaient les comportements des gens. Même si les vécus sont différents, chaque personne à son lot de fardeau à porter, qu’il est vécu en quiétude ou non. Après chacun le montre à sa manière et le vit différemment, libre à lui de le faire partager ou pas. Mais la manière dont la jeune herboriste regardait la vie, était… particulier, enjoué.


 L a jeune cultivatrice lui expliqua pourquoi elle se trouvait dans cette posture et que son aide serait la bienvenue. C’était donc avec plaisir qu’elle s’employa à lui donner un coup de main, malgré cette douleur aiguë qu’elle ne pouvait oublier. Elle devrait sûrement lui signaler, mais à sa démarche, l'herboriste le remarquerait d’elle-même. Il fallait d’ailleurs qu’elle trouve une plante en particulier, assez rare, mais vue la diversité présente, il y avait de grandes chances pour qu’elle se trouve dans ces plantations. D’un pas branlant, elle s’avança vers les rondins l'empoignant avec force pour le déplacer près de la clôture. La chaleur environnante fit perler quelques gouttes sur le front de Slown, qu’elle essuya d’un revers d’un manche presque immédiatement.


“Eh bien, ça pèse son poids ! “
S’exclama-t-elle d’un regard rieur qu’elle posa sur la jeune blonde. L’air frais lui raviva les pommettes, contrastant avec sa peau bien blanche. Elle était heureuse de pouvoir partager, de pouvoir donner un peu d’elle, d’une certaine manière, même si ce n’était que peu.


S lown écouta la question de la jeune femme avec intérêt. Deux cents espèces?  La culture était bien plus approvisionnée qu’elle ne l’espérait. Elle ne se serait jamais attendue à tant de variétés, ce qui était grandement positif pour son travail. Elle espérait pouvoirs partager avec Hécate sur ses connaissances, sur les plantes qu’elle ne connaissait pas encore et sur celles qu’elle pouvait partager. Mais il est vrai, que la médicamentation, ne fais pas tout dans le médical et les derniers mots de son interlocutrice résonnèrent dans sa tête.


I l y a quelques années de ça, encore jeune en expérience, Slown avait dû assister à une opération, assez particulière. L’avancement du dôme au niveau technologique et médical n’avait rien à voir. Elle devait assister à une opération du coeur sur un jeune homme, à peine la vingtaine, plein de vie, plein d’énergie. L’opération ayant mal tournée, elle avait paniqué et commit une erreur, qui fut...fatale. Une aorte mal fermée après l’opération, l'hémorragie interne était inarrêtable et le dernier bip, le dernier espoir de vie s’arrêta, dans une tempête de silence. C’est à ce moment précis qu’elle eu la sensation d’ôter une vie, d’être une meurtrière, de ne pas avoir pu le sauver et cause de son incompétence..   Ce fut son déclic, ce qui alimenta son envie d’apprendre, de se surpasser pour ne plus jamais commettre ce genre d’erreur. Elle chercha ses mots, pour qu’ils soient le plus juste possible, appréciant la question qui la mettait un peu au pied du mur.


“Oui, en effet, j’ai opéré plusieurs personnes… Lorsque j’étais en formation, nous étions une génération où très peu se sont tournés vers la médecine… La population du dôme est peu habituée aux événements crus que l’on peut voir en extérieur et c’est vrai que la majorité était assez …fragile.”



Elle marqua une courte pause en pensant à son voyage, où les horreurs qu’elle y avait rencontrées auraient pu retourner l’esprit d’autre personne d’Hélion. Elle prit une inspiration, hésitant à ressasser ses vieux démons.


“Du coup, je me suis beaucoup porté volontaire pour les ….opérations.  Souvent peu importantes, des fractures, des brûlures ou des petits traumatismes. Bon j’avoue qu’il y en a eu quelques-unes qui étaient impressionnantes. Une ablation d’un rein, des cancers… Et une… En particulière, une opération du coeur…”



Slown baissa le regard qui s’était légèrement assombri. Une part d’elle se sentait gênée de se considérer comme une tueuse, alors que certains, pour leurs propres survies, n’ont pas le choix de tuer de sang-froid. Même si c’était différent, elle avait juré sur l’honneur de tout faire… Elle inspira un bon coup et offrit un sourire à Hécate en ravivant la lueur de son âme.


“Mais sinon mon père m’a enseigné l’amour des plantes, et les bienfaits qu’elles peuvent apporter. Beaucoup de mes recherches portent sur ça, mais on est vite restreint dans un endroit clos… ”



E n effet, elle était loin de connaître toutes ces espèces et cela attisait encore plus sa curiosité, se disant que Hécate serait d’une grande aide, si elle le voulait bien.  Ayant précisée de là où elle venait dans ses propos, elle se questionna sur les origines de sa coéquipière espérant ne pas paraître trop indiscrète.


“Et… Et toi du coup, tu n’est pas née à Steros j’imagine ? On m’a dit que le camp avait moins de vingt ans ? Qu’est ce qui t’a emmené ici ?”





#iwhae pour epicode

_________________

THE SWEET CARESS OF THE WIND
YOU'LL NEVER BE ALONE AGAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t602-steros-slown-erzion__-la-frontiere-est-mince-pour-passer-de-survivant-a-predateur http://after-dawn.forumactif.com/t560-slown-erzion-___-termine
Contenu sponsorisé



 Sujet: Re: Un écrin de verdure dans les ténèbres verdoyantes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un écrin de verdure dans les ténèbres verdoyantes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...
» [Quête] Une lumière dans les ténèbres
» Marche dans les ténèbres.
» Les jolis mensonges et leur écrin de verdure [PV Morgan]
» Nouveau venu dans les ténèbres [Shachath, Asher] [18/03/42]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: L'Extérieur :: Bastion Steros :: Campement :: Potager-
 
Sauter vers: