AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Communauté
Φ Soutenez After Dawn !
Φ Nous sommes passés en 2481
Φ Rejoignez les Clans !
Φ Privilégiez les rôles importants
Animations




Attendus
Merci de privilégier Helion et Steros ♂
Merci d'éviter les Natifs
Personnages
41 joueurs ◈ 57 personnages
30 Hommes ◈ 27 Femmes
Helion 18 hab.
Reiver 15 hab.
Steros 14 hab.
Extérieur 10 hab.
Intrigue en cours
Φ Tout savoir sur le Chapitre I
Φ S'inscrire aux RP de groupe
Φ Merci de tenir compte du climat
Φ Début de la vague de froid : 17/01/2481
Φ Ne pas RP après le 01/03/2481

Partagez | 
 

 18/01/2481 ▬ L'ABRI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar

Messages : 43
Médaillons : 437
Avatar : Tom Hardy
Pseudo : Diesel

Personnage
Occupation : Vagabond
Localisation : Extérieur
Niveau: 4
Nat • Rôdeur, évolué



 Sujet: Re: 18/01/2481 ▬ L'ABRI   Jeu 8 Fév 2018 - 20:21

 16/01/2481 ▬ L'ABRI    


Une nouvelle tête s'ajouta au panier, une femme. Intransigeante, combative, menaçante. Rorke n'appréciait pas la tournure de cet événement et le fit savoir en se relevant aussitôt la réponse de l'énergumène lâchée.

L'amnésique balayait la bande du regard, celui qui avait ouvert sa gueule était armé, la main gauche empoignant une batte de bois, son pas était certains, puissant, intimidant. Rorke se moquait bien que l'individu dépasse ou non cette lame rouillée, la réponse était déjà donnée et le sang coulerait donc.

Rorke fit signe à son chien de le rejoindre, ce que l'animal fit sans tarder, comprenant alors la situation déplaisante pour tout ce groupe d'humains rigolos. Les babines retroussées, des déplacements calculés, la démarche d'un chasseur aux aguets. L'animal restait derrière son maître, la tête basse, les yeux en alertes. La petite boule de poil s'était changée en un animal trapu, menaçant, n'attendant que le geste pour déchirer chaires et muscles.


Pas plus d'un mètre séparait Rorke du type. Ce dernier ne se fit pas attendre pour les réjouissances et fit tournoyer sa batte avant d'engager une posture offensive. Rorke se jeta malgré tout en avant, l'animal se détachant de son maître pour contourner l'action dans l'ombre. La tentative de Rorke fut veine, la batte vint s'écraser contre son triceps.

Force est de constater que le type d'en face avait de la réserve. Le coup porté avait obligé Rorke à poser genoux à terre. Le type en profita pour viser le crâne du blessé, sa batte fendit l'air en un sifflement glauque, mais Rorke s'esquiva tardivement sur le côté et se redressa d'un trait.

Rorke fit jouer son épaule. Ses os craquèrent. Le regard de l'amnésique semblait perdu dans un désir infini de violence.

" Vous voulez quoi putain ? "

Rorke laissa sa phrase en suspens.
Décrivant de l'index une piste directe.

La bête fendit alors l'ombre pour fondre sur cet enfoiré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 30
Médaillons : 329
Crédits : Tumblr
Avatar : Alicia Vikander
Pseudo : Sammix
Présence : 7/7
Multi-comptes : Riviera

Personnage
Occupation : Membre du Sillon
Localisation : Extérieur
Niveau: 4
Out • Clan



 Sujet: Re: 18/01/2481 ▬ L'ABRI   Ven 9 Fév 2018 - 15:10

18/01/2481 ▬ L'ABRI 



La provocation de Rorke/Lucas passe mal, il fallait s'en douter. Finalement cela n'allait pas être lui qui causerait le gros des soucis mais ces quatre individus qui s'étaient approchés. Ils ricanent et les personnes autour de nous détournent le regard de façon immédiate. Visiblement personne ne nous viendra en aide, sauf peut être ... Une autre jeune femme vint alors nous porter secours, si l'on peut dire, elle menaçait les types qui ne semblaient déjà pas très coopératifs. Mais ça n'a pas l'air de leur faire peur. J'essayais de rentrer dans leur tête, de comprendre le pourquoi ils agissaient de la sorte, mais non, je ne comprenais pas le moins du monde. C'était complètement illogique, sauf si l'un d'entre nous était la raison de leur venue. Et irrémédiablement, je pensais à Jinx. Je ne connaissais pas ces types et vu comment ils parlaient à Rorke et la brune, ils devaient en vouloir à Calist. Pourquoi ? Parce qu'avant le Sillon, il avait une autre vie, et jusqu'à présent, je n'ai jamais cherché à vouloir trop en savoir, peut être que c'était une erreur. L'un des quatre se rapproche de moi, plus que de raison. Mais pourquoi attaquerais-je la première ? C'est sans doute ce qu'ils veulent, nous provoquer verbalement pour que nous leur donnions les premiers coups, comme pour nous faire passer pour les fauteurs de troubles. Depuis que je suis née, j'en ai vu des types comme eux. Alors tant que le premier coup n'a pas été donné, je ne le donnerais pas. C'est peut être une erreur, car je ne les connais pas, peut être que ça n'aura aucune importance, je le verrais sans doute très vite. C'est ainsi que Rorke donna le premier coup même si le type en face de lui semblait le provoquer, je n'aurais pas agit de la sorte. Mais je ne bougeais pas, je ne montrais pas ma peur naissante, le regard plus déterminé que jamais, impassible ou presque.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 45
Médaillons : 513
Crédits : Lempika (avatar)
Avatar : Marie Avgeropoulos
Pseudo : Dadoune (Emy)
Présence : 5/7
Multi-comptes : Nop

Personnage
Occupation : Vagabonde
Localisation : Extérieur
Niveau: 4
Nat • Rôdeur, évolué



 Sujet: Re: 18/01/2481 ▬ L'ABRI   Hier à 13:54

18/01/2481 ▬ L'ABRI 



Il n'y à pas d'issue à ce cauchemar, ni pitié, ni espoir. Je ne crois plus en l'avenir, et je sais que cet instant va ce soldé dans un bain de sang, je ne suis pas du genre à rester sans réponse à un affront verbal tel que celui de l'homme qui me fais face. « Tu compte nous faire bobo avec ton épée ? » suivis de rire, mon regard s’assombrit à minute que ses abruti ris, je lui ferais bien ravaler son putain de rire à cet enfoiré ! Je reste froide, implacable, stricte, aucun ressentiment ne s'affiche sur mon visage. J'observe l'homme face à moi, visiblement il semble être le leader du groupe. De mon point de vue on coupe la tête du chef, et les autres s'inclineront. Du moins c'est ma façon de penser. « Viens essayer. » Lançais-je sur le ton de la provocation, tout en étant glaciale. Je le nargue et visiblement cela ne lui plaît pas, l'homme passe sa main dans sa veste et je fronce les sourcils, toujours méfiante de ce qu'il pourrait ce passer. Je suis sur mes garde et cela semble être la bonne attitude à avoir puisque l'homme me faisant face sort un couteau. Je ne le lâche pas du regard, soucieuse de savoir ce qu'il compte faire. L'homme se lance d'un bon sur moi avec son couteau, l'attaque est grossière et je parviens à l'esquiver, j’envoie mon épée vers lui, mais le leader semble être un bon combattant et recule juste à temps pour pouvoir esquiver mon attaque à son tour. Le combat est lancer, et c'est trop tard pour vouloir faire autrement, je le lui laisserais pas la vie sauve, il à voulue attaquer, à lui d'en payer les conséquence, cette fois je ne compte pas le laisser attaquer en premier, à mon tour de lui montrer ce dont je suis capable. Je me lance sur cet abruti et après quelques coup qu'il parviens tant bien que mal à paré, mon épée fini par transpercer sa jambe droite. Je me recule en le laissant gémir de douleur. Mon regard se pose tour à tour sur les autres membre du petit groupe que je suis venue défendre. Seront-il choqué de me voir tuer cet homme ? Un léger grognement sort de ma bouche, je ne sais pas pourquoi je me retiens de tuer cet abruti, je ne comprend pas pourquoi je fais tant attention à ce que pourrait penser ce groupe de mes façon de faire. Je baisse ma garde et l'homme semble ne pas assez gémir de douleur à mon goût, il manipule sa veste même. Dès que je me tourne vers lui pour voir ce qu'il pouvais bien faire, l'homme, le leader du groupe ennemie s'empare d'un couteau de lancer et me l'envoie en plein dans mon abdomen, je grimace et appuis mon dos contre une paroi de ce bunker. Je regard le couteau, la blessure semble très grave, mais je n'ai pas le courage de retirer le couteau. Ma vision se trouble légèrement, et je grimace de douleur. Je regard toutes les personnes qui sont en quelque sorte sous ma protection, et lance un regard désolée à Jinx. « Continuer sans moi. » je me laisse glisser sur le sol, assise dans un coin, dans un sale état en un seul coup, cet adversaire est fort, mais il ne semble pas en meilleur état que moi puisque il perd beaucoup de sang. Le couteau est toujours dans mon abdomen, et je n'ose pas le toucher. Si on me le retire l’hémorragie sera inévitable.



@Jinx Calist
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



 Sujet: Re: 18/01/2481 ▬ L'ABRI   

Revenir en haut Aller en bas
 
18/01/2481 ▬ L'ABRI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Tombeau ou abri de fortune ? [Livre I - Terminé]
» Mission d'escorte à l'abri des regards
» L'abri 108

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: L'Extérieur :: Les environs-
 
Sauter vers: