AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Communauté
Φ Soutenez After Dawn !
Φ Nous sommes passés en 2481
Φ Rejoignez les Clans !
Φ Privilégiez les rôles importants
Animations




Attendus
Merci de privilégier Helion et Steros ♂
Merci d'éviter les Natifs
Personnages
41 joueurs ◈ 57 personnages
30 Hommes ◈ 27 Femmes
Helion 18 hab.
Reiver 15 hab.
Steros 14 hab.
Extérieur 10 hab.
Intrigue en cours
Φ Tout savoir sur le Chapitre I
Φ S'inscrire aux RP de groupe
Φ Merci de tenir compte du climat
Φ Début de la vague de froid : 17/01/2481
Φ Ne pas RP après le 01/03/2481

Partagez | 
 

 Djebann Φ Even my grandma is funnier than you. And she's fucking dead.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar

Messages : 18
Médaillons : 226
Crédits : Vava ©popgun ☩ Sign ©ASTRA
Avatar : Matthew Daddario
Pseudo : PopGun
Présence : Principalement les WE
Multi-comptes : No

Personnage
Occupation : Trappeur (Sillon)
Localisation : Extérieur
Niveau: 3
Out • Clan



 Sujet: Djebann Φ Even my grandma is funnier than you. And she's fucking dead.   Mer 7 Fév 2018 - 19:28

Djebann Jacks
ft. Matthew Daddario
27 ans ◈ Trappeur (Sillon) ◈ Célibâtard
Outsiders ◈ Survivant
Loyal + Désopilant + Émotif + Optimiste + Perspicace + Aventureux
Entêté - Volage - Impulsif - Râleur - Effronté - Jaloux
Anecdotes

Φ Djebann est un râleur invétéré. Parfaitement insatisfait et ce, quelle que soit la situation, ses plaintes incessantes rythmeront bientôt votre tendre quotidien. Trop chaud, trop froid, trop bruyant, trop calme, trop sale, trop sombre, trop tout... Il trouvera toujours le moyen de pointer du doigt une chose déplaisante. Quitte à se montrer lui-même, particulièrement trop chiant. Mais ça, jamais il ne l'avouera. Oh que non. Djebann se considère comme la crème des crèmes, celle que tout le monde s'arrache. Celle bourrée d'additifs, mais qu'on continue de consommer par simple gourmandise, par pure addiction. A cheval sur son très léger narcissisme et sa colossale mauvaise foi, Djebann vous fera découvrir les dédales de l'irrespect via ses répliques bien salées.

Φ La loyauté est une valeur qui s’acquière avec le temps. Djebann a bien dû mal à l'accorder aisément aux individus qui croisent sa route, mais lorsque vous la possédez, cette dernière se révèle intemporelle. Djebann vous épaulera en cas de coup dur, appuiera vos décisions en public pour ne pas vous faire perdre en crédibilité et n’hésitera pas à vous suivre même dans les plans qu'il jugerait 'suicidaires'. Sachez toutefois que sa loyauté va de paire avec une franchise tranchante. S'il se retiendra de vous contredire en public, vous pouvez être sûr qu'il s'acharnera à vous raisonner en privé. Le tout, en vous expliquant par a + b pourquoi votre plan est déraisonné.

Φ Les mots, utilisés à bon escient, se révèlent parfois bien plus impactant qu'une confrontation physique directe. De sa voix portante, il sera en mesure de capter pour vous l’intérêt des gens. De ses propos mesurés, il se montrera apte à apaiser les tensions les plus enracinées. Et de ses dénonciations enflammées, pourra tout autant déclencher une révolte que la tempérer. Défendre ses idées en misant uniquement sur son éloquence ? Non, il n'a pas la prétention de pouvoir appliquer cette méthode dans toutes les circonstances. Coupler ses mots à de la force brute pour se faire entendre ? Ça ne sonne pas si mal. Après tout, un petit coup de poing pour remettre les idées en place n'a jamais fait de mal à personne. Si ce n'est qu'à l’ego démesuré de certains Natifs.

Φ Vous pensiez l'avoir dompté. Comprendre sa façon de raisonner et pourtant, il continuera de vous surprendre. Par ses décisions, par son implication, par ses agissements... Cela peut représenter un avantage, tout comme une véritable tare. Le fait est que Djebann n'en reste pas moins particulièrement incorrigible. « On est jamais mieux servi que par soi-même » pourrait-être l'une des phrases qui caractérise au mieux son état d'esprit au sein d'un groupe. Il aime élaborer et exécuter ses propres plans. Aussi est-il toujours préférable de le garder a l’œil.

Φ Et tandis qu'il n'aura nul besoin de vous prouver savoir édulcorer ses discours pour se faire respecter, voilà qu'il se montrera effronté. Défiant la hiérarchie de son cynisme, comme pour en attester son aisance à l'oral. Un challenge. Sa grande particularité ? Être en mesure de vous insulter, tout en vous complimentant. On dit que la honte n'a jamais tué personne. Djebann en est la preuve vivante tant aucune de ses actions ne semble le faire rougir. Mais derrière ses quelques propos cinglants se cache toujours un fond de vérité. La méchanceté gratuite ne faisant pas partie de ses défauts, chaque juron prononcé sera dûment mérité.

_______________________________________________

En vrac

Jacks, un nom de famille sans connotation excessive comme l'ont pourrait en trouver chez certaines familles appartenant à l'élite d'Helion. Un nom, passé au mixeur par bien des collègues miliciens de Reiver. Djebann Jacknap, Djebann Jackass, Djebann Jack-in-the-box, Djebann Jackal... Tous plus dégradant les uns que les autres mais...  Φ Djebann la prend cool. Djebann voit la vie du bon côté. Certains le perçoivent comme un inconscient, d'autres, plus comme un type je-m’en-foutiste. Mais hey, flash infos dude, on finit tous par mourir un jour. L'horloge tourne alors à quoi bon perdre son temps et son énergie dans de futiles spéculations ? La vie actuelle craint, certes, mais dans chaque salle noyée par l'obscurité se cache une larme de lumière. Et si vous êtes incapable de la desceller de vous-même, Djebann s'en chargera à votre place. Φ Bien que son rôle de milicien à Reiver remonte à plus d'une demi-douzaine d'années, certaines de ses postures passives se trouvent être encore très militarisées. Dos droit, menton relevé, mains jointes... Djebann n'y fait pas toujours attention bien qu'il s’efforce de se détacher de son passé Φ C'est un adepte des plaisirs charnels qui aime s'abandonner entièrement aux bras d'un ou d'une parfaite inconnue Φ Il ne se soucie guère de l'image qu'il projette de lui. Le jugement de ses semblables n'a aucun impact sur sa façon d'être ou d'agir Φ Il a déjà offert son corps contre quelques services. Notamment pour se voir dispenser des cours particuliers en lecture et écriture Φ Depuis quelques années, il s’intéresse à l'art de la lecture labiale, qui pourrait se révéler d'une grande utilité pour de l’espionnage à longue portée Φ Bien qu'il ait assidûment suivi la formation des membres de la milice, il ne prétend pas exceller comme certains de ses anciens collègues dans l'art du combat rapproché. Il préfère en réalité instaurer une certaine distance dite de "sécurité" lors de ses affrontements contre des lutteurs aguerris afin d'éviter de se retrouver en position de faiblesse Φ Malgré tout, les règlements de comptes musclés entre les miliciens lui manquent. Même s'il terminait la plupart du temps au tapis. Contre Ast, l'inverse aurait été surprenant Φ Ancien réfugié d'Helion et ce, jusqu'à l'âge de ses dix ans, son numéro d'accréditation n'était autre que "R1". Aujourd'hui déserteur, il possède toujours sa puce implantée au niveau de son cou. Φ Il a des tendances 'fleur bleue' et a du mal à contenir ces mimiques mielleuses quand elles décident de se manifester Φ Il a eu un crush sur son meilleur ami Ast, durant son adolescence à Reiver. Φ Il n'a jamais laissé filer la moindre larme et n'en a jamais ressenti le besoin Φ Lors de ses premières années de survie en tant qu'outsider, on lui a administré - à son insu - un traitement phytothérapique altérant grandement sa fertilité Φ Il a développé une légère claustrophobie après avoir séjourné plus d'une fois en cellule d’isolement à Reiver pour insubordination. Φ Épicurien dans l'âme, il n'a jamais raté une seule occasion de jouir des petits plaisirs de la vie. Jinx l'ignore sans doute, mais Djebann à eu des relations avec quelques anciens membres de leur groupe, hommes et femmes confondus, en nombre relativement significatif, peut-être un truc à compenser là-dessous. A creuser. Φ Il ne sait pas comment interpréter le surnom agaçant 'Bichon' que lui donne son 'Boss'. Leader envers qui il possède à ce jour une confiance quasi aveugle. Mais qui sait, peut-être que d'Djebann finira par lui proposer de passer à la casserole à son tour. Cela pourrait être surprenant. Ou au contraire, totalement traumatisant Φ Il n'a jamais connu l'Amour avec un grand A et a une peur bleue de l'engagement Φ C'est un daltonien atteint de Tritanopie. Ce qui fait de lui un bon traqueur, tout comme un bien piètre styliste Φ Malgré ses efforts pour le dissimuler derrière un sourire constamment présent sur ses lèvres, Djebann n'est pas infaillible. Comme tout en chacun, le chagrin le guette et la mélancolie l'accompagne chaque soir jusqu'aux bras de Morphée. Dès lors que les regrets l'accablent, il se contente de fermer les yeux. Se racontant psychologiquement une de ses histoires où 'sérénité' serait le mot d'ordre. Afin d'oublier et de surmonter au plus vite cette phase qui ternirait sa façade de survivant parfaitement optimiste. Djebann n'a pas le droit de paraître malheureux. Φ Il possède un trouble obsessionnel compulsif décomposable en trois parties. Rouler grandiosement des yeux vers le ciel, lâcher un profond soupire par ses narines et croiser les bras dans un mouvement dramatiquement exagéré. Le tout de manière parfaitement chorégraphiée et ce, dès qu'une chose le contrarie. C'est à dire... Relativement souvent. Tout le temps, en fait. 
Histoire

La vie à Helion, ce n'était pas si mal.
Helion – Enfance
0000 | 0000

Bien que cela ne soit pas des plus conformiste, Djebann vient d'une famille nombreuse. Trop nombreuse, pour être autorisée à rester unie sous le dôme protecteur d'Helion. C'est donc au dispensaire qu'il fut confié dès sa naissance et où on se passa bien de lui faire savoir qu'un de ses frères et sœurs se trouvaient au même endroit. Ses parents n'avaient pas respectés la réglementation sur les naissances accordées aux couples fertiles et s'en voyaient aujourd'hui payer le prix fort. Il était trop tard pour pleurer, les mesures avaient été prises en conséquence. Un an plus tard, l'adoption eut lieu et ce fut au tour d'un homme seul et stérile, de recevoir la garde de l'enfant en bas âge. Pas une fois, le petit à la chevelure d'un noir de jais n'avait remis en doute le statut de son père à la crinière pourtant si blonde. Pas plus qu'il ne semblait se préoccuper de l'absence d'une présence féminine dans leur petit bloc au niveau 0 et dans lequel ils subsistaient avec tant bien que mal.

Âgé de cinq ans, Djebann se voyait déjà être une jeune pousse très ouverte d'esprit. 'Peut-être même trop', pensait régulièrement son père adoptif qui, une fois de plus, posait son regard inquiet sur son fils et ses symboles étranges qu'il dessinait sur leur table, à même la terre et la poussière qu'il avait soigneusement stocké de la journée. Il dessinait des 'arbres' et des 'montagnes'. Et quand son père lui demandait où il avait appris toutes ces choses, tous ces mots, il se contentait d'hausser les épaules. Mais il fallait le comprendre... La vie au niveau 0 n'était pas des plus palpitantes. Son père ne rentrait que tard le soir pour partir tôt le matin et bien que Djebann compris rapidement que ces absences répétitives se justifiaient par un besoin de servir le dôme et améliorer leur niveau de vie, il ne pouvait ressentir qu'un certain abandon. Qu'une certaine solitude effrayante. Dès lors que son père l'embrassait sur le front avant de s'éclipser pour remplir son devoir de bon citoyen, Djebann lui, filait droit dans sa petite chambre pour ouvrir son placard. Cachette, où se trouvait un homme tatoué qui était entré chez eux il y avait de ça quelques jours et qui avait trouvé refuge dans l'un de ses placards.

C'était grâce à lui, étranger solitaire, qu'il avait pu découvrir les trésors jalousement gardés de l'extérieur. Des termes spécifiques autrefois liés au domaine du fantastique, qu'il n'avait entendu de la bouche d'aucun autre avant lui et qu'il ne parvenait pas réellement à illustrer sans son aide. De sages paroles, qu'il buvait avec toute l'attention dont il était capable. C'est à travers toutes ces histoires enchanteresses, qui vantaient les mérites de « l'extérieur », que son esprit aventureux naquit. Pas une fois Djebann ne lui avait demandé pourquoi il tenait tant à rester à Helion si l’extérieur était soi-disant si parfait. Sa jeunesse et son insouciante ne lui permettaient de voir ce qu'on acceptait de lui montrer, sans aucune arrière pensée malsaine ou noire. L'extérieur le faisait rêver, non, l'obsédait. Djebann voulait s'y rendre. Voir tous ces merveilleux animaux de ses propres yeux, mais quand il demandait à cet homme de le conduire hors de la ville, ce dernier se braquait immédiatement. Lui assurant qu'il ne pourrait jamais l'accompagner ou que ce soit, si son père venait à apprendre sa présence. Ce qui finit par arriver et un conflit éclata entre les deux hommes d’un autre âge. Ce n’est qu’une fois confronté aux hurlements aliénés de son père que Djebann réussi à regagner contenance. La violence lui était parfaitement inconnue et pourtant l’échange musclé qui s’opérait sous ses yeux apeurés, par sa faute, ne laissait rien présager de bon. A toutes jambes, il était allé prévenir la milice en patrouille. Tout aussi rapidement, son père fut arrêté pour complicité et trahison : une couche improvisée pour abriter un clandestin, ayant été retrouvé dans leur cadre de vie. Son père avait eu beau blâmer son jeune fils adoptif de moins d’une demi douzaine d’années, d’être celui à avoir délibérément accueilli l’individu chez eux, la milice ne semblait pas le voir sous cet angle. Djebann, trop terrifié pour oser se défendre ou même avouer, avait eu la chance d’être à nouveau confié au dispensaire. Après tout, il avait été celui à aller quérir la milice pour les prévenir d’une présence nuisible. Un acte qui avait joué en sa faveur lors du jugement de son père. Orphelin pour la seconde fois, c’est entre les quatre murs de cette prison qu’il apprît l’exclusion définitive de son père hors du dôme et sa nouvelle accréditation en temps qu'agent d'entretien à Reiver.

***

Ce n'était plus un secret pour personne, le rejeton Jacks s'était vu confier une fibre artistique au delà de la décence. Ses attraits pour l'art et la musique s'étaient en réalité manifestés par un besoin de s’évader de son morne quotidien. Une nécessité quasi vitale pour l'enfant qu'il était, de pouvoir rêver et partager ces songes avec le plus grand nombre possible d'orphelins qui, tout comme lui, étaient piégés au dispensaire pour une durée indéterminée. Une passion controversée qui n'avait pourtant pas sa place à Helion. Les matériaux pour s'exprimer graphiquement manquant à l'appel, ou n'étant tout simplement pas dans leurs moyens, Djebann avait appris la débrouillardise avant même de savoir qu'il existait des strates au dessus de la leur. Bridé dans sa créativité, cela ne l'avait pourtant pas empêché d'user des saletés de la rue, de ses excréments ou encore de son propre sang pour élaborer des pièces maîtresses que l'on pourrait qualifier d’œuvres avant-gardiste. Autant dire que son comportement relativement énigmatique et dérangeant lui avait rapidement valu un aller simple pour Reiver. Décision prise, l'orphelin serait envoyé là-bas pour être recadré et formaté selon des normes strictes. A Helion, il n'aurait aucune utilité. Plus personne ne voulait s’embarrasser d'un enfant aussi négligé et indiscipliné. Surtout pas après l'affaire qui avait tourné autour de son ancien père. Un enfant à problèmes, voilà ce qu'il était devenu. A Reiver, il pouvait encore servir à la bonne cause des têtes pensantes.

_______________________________________________

La vie à Reiver, ce n'était pas si terrible
Reiver – Adolescence
0000 | 0000

A l'orée de son dixième printemps, Djebann brava pour la toute première fois les couloirs de l'avant-poste de Reiver. En quelques jours à peine, la raison de sa présence ici avait fait le tour des plus jeunes recrues et très vite, des sourires moqueurs transparaissaient sur chacun de leur visage. En même temps, à leur place, Djebann en aurait fait de même. Un gamin qui s'amusait à tapisser les murs du dispensaire avec ses excréments, c'était sacrément dégueulasse. La panique et l'incertitude pouvait même se lire à travers certains regards alors que d'un sourire insolent, Djebann leur assurait être vraiment heureux de partager le bloc voisin : « au bout d'un moment, on ne fait plus attention à l'odeur, vous verrez ». Une entrée fracassante qui n'était pas forcément pour lui déplaire. La loi du plus fort régnait entre ces murs, il ne fallait pas être un génie pour le comprendre. Djebann ne montrerait aucune faiblesse. Surtout pas devant son ancien père adoptif, encore sur place à exercer sa fonction, qui avait accueilli la nouvelle de sa venue d’un regard noir. Littéralement en proie à une profonde aversion envers son jeune fils.

Alors oui, la formation des nouvelles recrues de la milice était éprouvante. Oui, les restrictions alimentaires l'étaient tout autant, sans parler des nombreux coups qu'ils recevaient lors de leurs entraînements quotidiens... Mais Djebann ne s'en était jamais formalisé outre mesure. Après tout, il n'était pas seul dans cette galère. Il avait Ast. Cet enfant silencieux dont il était d'un an son aîné et qui l'avait toujours aidé à s'acclimater à sa nouvelle vie, ou devrait-on plutôt dire sa nouvelle prison. Il s'agissait de sa bouée, de son radeau, de cette personne sur laquelle Djebann s'était entièrement reposé sans réellement savoir pourquoi. Ast, c'était ce précieux ami qui subissait une pression constante de la part de leurs supérieurs et de son père, sans que Djeb ne puisse rien y faire. Ast, ou celui qui encaissait sans jamais flancher, sans jamais se plaindre, sans jamais hausser la voix... Heureusement, Djebann était là pour ça : râler pour deux. Durant des années entières, le jeune Jacks avait cherché à changer les idées de son meilleur ami. Par des futilités comiques, des histoires rocambolesques, des potins inventés... Rien ne semblait être trop beau pour l'aider à s'évader de ses problèmes par quelques pitreries enfantines. Djebann voulait le voir sourire au moins une fois, l'entendre rire juste quelques secondes... Quand les hématomes ornaient leur corps, Djebann n'hésitait pas à étirer ces plaques bleutées pour les transformer en tatouages. Quand leur estomac grondaient sous un manque d'approvisionnement, Djebann accompagnait leurs gargouillements plaintifs par quelques couplets de percussions pour en faire une symphonie entraînante. Quand Ast n'arrivait pas à sourire, Djebann souriait à sa place. Une relation qui ne semblait guère plaire au géniteur du brun car bien vite, une distance leur fût imposée. Instruction que Djebann ne comptait pas respecter pour autant, continuant illégalement de partager des moments de fraternités aux côtés d'Ast, à l’abri des regards indiscrets. Deux ans plus tard, ce qui devait arriver se produisit, Djebann en tomba profondément amoureux. L'année suivante, ils furent séparés dans des sections différentes. Ast, en défense et vers le chemin de la grandeur. Djebann, en exploration et prêt à fouler les terres désolées à la recherche d'adrénaline. Ast le pion et Djebann le milicien sacrifiable. Un tournant décisif de leur carrière, qui bouleversa un peu plus les sentiments qu'il ressentait envers son meilleur ami et qui n'étaient en rien réciproques.

A ses dix-huit ans, le fossé qui s'était creusé entre les deux garçons gagna en nocivité. Non pas car l'un d'entre eux célébrait sa majorité, mais bien car Ast venait d’exécuter son premier homme de sang-froid. Djebann avait eu beau se leurrer des années durant, la réalité venait de le frapper de plein fouet : ils étaient formés pour ça. Pour tuer, traquer, arracher... Une vision à l’extrême l'opposé de celle d'Ast qui pensait 'protéger', mais à quel prix exactement ? Apprendre que son meilleur ami n'avait rien ressenti en abattant un homme l'avait profondément troublé. Tandis qu'il avait été trop occupé à se jouer de la hiérarchie, Ast lui, s'était égaré. Tout ça, car il n'avait pas été présent pour lui. Pas suffisamment du moins. L'abonné aux cellules d'isolements qu'il était jadis fut alors bientôt dispensé de ses corvées habituelles et comme les autres, il finit par rentrer dans le moule du parfait milicien. Pour un spécimen sauvage comme l'enfant Jacks, le plus difficile avait été d'apprendre à se taire et obéir sans broncher.

Arriva alors une période où se plier en silence aux ordres de ses supérieurs lui octroya certains privilèges. Eux ressentaient la profonde satisfaction de l'avoir finalement maté et lui, de ne pas faire toutes ces concessions sans recevoir quelques avantages. C'est durant ces mêmes années de docilité exagérée qu'il laissa de côté sa fierté pour se prêter corps et âme à Reiver. Dans l'espoir de monter rapidement en grade, ce qui lui semblait être la seule solution viable sur le long terme pour être à nouveau amené à côtoyer Ast de manière plus régulière et surtout officielle. Des projets de grande envergure qui tombèrent rapidement à l'eau quand à la suite d'une de ses leçons particulières de lecture, on lui annonça solennellement qu'il ne prendrait sans doute jamais du galon. Que ça ne serait pas en deux ans qu'il allait se racheter de huit longues années d'insubordinations. Le tout, en l'encourageant malgré tout à 'poursuivre ses efforts'. Comme si continuer de passer sous le bureau pour les dix prochaines années à venir représentait ce à quoi il aspirait depuis toujours... Ce n'était pas possible, même pas pour Ast, Djebann ne s'en sentait pas capable. Une mission à l'extérieur, une possibilité de filer en douce... C'était tout ce qu'il avait fallu pour que Reiver soit derrière lui. Une décision qu'il regrettera amèrement quelques semaines plus tard.

_______________________________________________

La vie sauvage, ce n'était pas si éprouvant
Outsider – Âge adulte
0000 | 0000

Djebann avait été naïf de se croire apte à survivre seul, au delà des frontières de l'avant-poste. Comme tout bon milicien formé pour arpenter les territoires accidentés entourant Helion et ses horizons, il avait surévalué ses compétences. Après deux semaines de survie pur et dur en solitaire avec pour seul équipement ses armes de service, cela ne faisait plus aucun doute : il n'y arriverait pas. Pas tout seul. Ses nuits se résumaient à des assoupissements d'une dizaine de minutes tout au plus et ses repas eux, à quelques chouettes qui avaient eu le malheur de s'endormir plus longtemps que lui. Retourner à l’avant-poste lui avait plus d’une fois effleuré l’esprit. Il voulait retrouver Ast, il voulait jouir de la sécurité des remparts de Reiver. Même le réfectoire et ses plats infects en étaient venus à lui manquer. Mais c’était impossible. Y retourner signerait instantanément son arrêt de mort. Plus d’un de ses supérieurs se ferait aujourd’hui un plaisir de le réduire en pâtée pour chien. Alors pourquoi avait-il agi sans penser aux conséquences de son acte parfaitement déraisonné ? Il allait mourir ainsi, seul, comme pouvait en témoigner sa jambe décharnée à la suite d’une confrontation musclée contre un survivant envieux de son matériel. Djebann ne s’y connaissait absolument pas en médecine, il n’avait jamais reçu le moindre enseignement là-dessus. Tout ce qu’il avait pu faire, c’était gâcher un peu de sa précieuse eau pour tenter de nettoyer la plaie infectée. Un acte désespéré pour une situation désespérée.

Et tandis qu’il voyait ses derniers jours défiler sous ses yeux déchargés de leur vivacité, deux hommes finirent par attirer son attention. Au vu du paquetage “spécial” qu’ils transportaient, il aurait été facile de les confondre avec de vulgaires vendeurs d’esclaves. Il s’agissait d’une jeune fille, très jeune. Douze ans ? Peut-être la quinzaine ? Suffisamment, pour réveiller en Djebann ses dernières forces chevaleresques. Perdu pour perdu, autant que cela se fasse dans la gloire du combat afin de libérer une demoiselle en détresse. Aussi jeune soit-elle. Il ne désirait simplement pas être récompensé par un baiser, mais peut-être pourrait-elle l’aider. Pour sa jambe. Dans l’optique où il parviendrait bien sûr à éliminer ses deux assaillants, ce qui était loin d’être gagné. Au moins pouvait-il s’estimer heureux de posséder l’effet de la surprise. Avec le boucan que la gamine faisait en tentant de se débattre, même avec une jambe dans l’autre monde, Djebann pouvait encore se permettre de s’approcher sans risque d’être immédiatement repéré. La première flèche toucha  sa cible de plein fouet. La seconde, perdue dans la forêt, permit à son collègue violent de débusquer l’archer blessé. Une troisième et ultime flèche dans la cuisse de l’affreux ne sembla pas atténuer sa hargne et bien vite, il fut forcé d’en venir à l’arme blanche. Le combat avait dû durer une, ou peut-être deux secondes. Car à peine le premier coup s'abattit sur lui qu’il dégringola lamentablement vers la jeune fille sans qui, il aurait trouvé la mort cette nuit là. C’est elle qui s’occupa du deuxième homme après s’être emparée de l’arme du défunt. Pourfendant son agresseur et sauvant à son tour, la princesse en détresse à la jambe enflammée du nom de Djebann. Trois jours plus tard, il reprit connaissance au cœur d’un petit groupe itinérant de toute évidence pacifiste, les Zadock.

Des contes et des légendes, il en avait entendu toute une ribambelle depuis sa tendre enfance et pourtant, il n’aurait jamais pu être préparé à la famille Zadock. Ces survivants, aux oreilles pointues qui se présentaient comme un peuple à part entière. Malgré tout, ce n’était pas une histoire de génétique comme ils voudraient tant le faire croire. Djebann avait pu apercevoir de fines cicatrices présentes sur leurs cartilages, sans doute sectionnés très tôt, pour donner cette forme si particulière à leurs oreilles. Une coutume comme une autre qu’il avait certes, du mal à comprendre mais, qu'il ne dénigrait pas pour autant. Régit par la gent masculine, qui semblait particulièrement instruite comparé à leurs homologues féminins, les femmes elles, ne possédaient en effet aucune prédisposition à la médecine. Seuls les hommes devaient se plier à cette pratique, car ils étaient les guérisseurs. Ceux qui portaient la foi à travers les différents villages dans lesquels ils se rendaient. Soignant les plus malheureux contre quelques vivres gracieusement offerts. Les Zadock étaient en quelque sorte une lignée sacralisée et respectée pour leur sagesse et non leur vanité. Un groupe, où les pécheurs n'avaient pas leur place et où l’abstinence était récompensée par la bénédiction de leurs aïeux. Des soigneurs, perçus comme de véritables émissaires de la paix à travers les petits clans voisins. Pourtant des renégats avaient saisi leur chance quelques jours plus tôt. S’emparant de leur plus jeune sœur Shea, ainsi que de leur recueil dans lequel se trouvait l'ensemble de leurs connaissances en phytothérapie sur des générations de recherche appliquée. Manuscrit grâce auquel ils pouvaient accomplir leurs devoirs et qui avait été altéré durant l’affrontement qui avait eu lieu dans les bois. La faute à ces deux rôdeurs qui bien malgré eux, avaient permis à Djebann d’intégrer leur rang pour avoir aidé et sauvé mais aussi, pour leur permettre de restaurer leurs archives grâce à ses compétences d’illustrateur. Etant un homme, l’accès à ce registre ne lui était pas aussi interdit qu'aux femmes chargées de la sécurité de leur petite famille.

Durant deux longues années de bons et loyaux services, on lui demanda de faire ses preuves et ce n’est qu’à la suite de cette période d’essai qu’il reçut finalement le tatouage de leur famille, symbolisé d’un “Z” en lettre capitale, au niveau de sa jugulaire gauche. Lorsque l’encre coula sous sa peau, rongeant pour la toute première fois son épiderme, Djebann intégra officiellement les rangs des Zadock. Non plus comme simple compagnon de route, mais bien comme l’égale d’un fils pour le doyen de la lignée. Pendant leurs nombreux déplacements, d’un point donné à un autre, il passait du côté des femmes pour escorter ces soigneurs et leur assurer une protection des plus optimales. Quand il était venue l’heure de reconstituer leur encyclopédie sur la flore environnante et répertorier leurs nouvelles plantes médicinales, Djebann sortait la craie noire de son sac de voyage pour en illustrer au mieux ces jeunes pousses sans forcément en comprendre toutes les propriétés thérapeutiques. Un rythme de vie qui lui convenait parfaitement, partagé entre érudition, protection et art. Il resta avec cette même famille deux années supplémentaires, durant lesquels les choses se compliquèrent très légèrement alors qu’une relation entre l’une des filles Zadock et Djebann s’était concrétisée à l’abri des regards indiscrets. C’était du moins ce qu’ils pensaient. Cette dernière se prénommait Ruth et se révélait être la sœur la intentionnée envers Shea. Souvent amenés à rester ensemble tous les trois, il avait ressenti cette étrange sensation que de posséder une véritable famille. Shea, bien que parfaitement irascible à ses heures perdues, avait réussi à conquérir son cœur par quelques piques bien lancées à son encontre. Ça faisait donc cet effet là, d’avoir une petite sœur.

Malheureusement, toute bonne chose avait une fin et celle de son implication au sein de la famille Zadock arriva le jour où Shea fut suffisamment rodée en herbologie pour comprendre ce qui se tramait derrière son dos. Ruth avait insisté pour que sa petite sœur reçoive une éducation. Ce que Djebann avait pu, plus ou moins, lui dispenser durant une année entière sans que personne d’autre ne soit alarmé par leur complicité. Cette petite là, c’était une rebelle. Dès le premier jour, il l’avait bien compris. Se plier aux traditions n’était pas ancré dans ses racines, un reflet de sa propre jeunesse à Reiver qui ne le laissait pas insensible... Raison pour laquelle Djebann s’était permis de reproduire quelques pages du recueil des Zadock, pour les confier à la jeune pousse Shea afin qu’elle poursuive ce qui s'apparentait à un rêve. Usant de son nouveau savoir, elle comprit rapidement que les hommes empoisonnaient son grand frère adoptif depuis près de deux années. Quand Shea lui arracha des mains un bol via lequel il s'hydratait régulièrement, tout bascula : ils étaient au courant pour Ruth. La jeune fille avait assisté à la préparation de cette liqueur qu’on lui faisait ingurgiter, celle qui était là pour ternir sa fertilité. Une infusion, dans laquelle ses lèvres avaient trempé des années durant sans même se poser de question. Pour la seconde fois, Djebann déserta. Sauf que cette fois-ci, il proposa aux deux sœurs de l’accompagner. D’un refus, il fut forcé de les laisser derrière lui. Le dernier échange se fit avec Shea, qui lui confia la pâle copie qu’il avait pu lui faire du recueil de phytothérapie des Zadock. Dedans, devait se trouver de quoi l’aider à atténuer les effets néfastes de son ancien traitement. Djebann n’avait jamais pris le temps de s’attarder sur ces pratiques mais, malgré tout, il accepta l’aide qu’elle lui fournit avant de retourner à l’état sauvage.

***

Son errance se termina quand il fit la rencontre d’un groupe de survivants sans grand idéal si ce n'était que celui de survivre au mieux. Il y avait de tout : des rescapés, des déserteurs, des hommes, des femmes… De quoi passer totalement inaperçu à son tour et se fondre dans la masse sans craindre d’être méprisé. Bien que sans chef, le petit groupe marchait correctement de lui-même, jusqu’à ce qu’un autre groupe ne viennent rompre leur Eden. Plus nombreux, mieux équipés… Ce petit groupe dans lequel il avait évolué une année entière fut décimé en une soirée. Ils n’étaient pas nombreux à avoir survécu. Cinq, pour être exact, dont lui et une jeune femme du nom de Naveen qu’il ne connaissait que trop bien. Cinq miraculés, qui croiseront finalement la route d’un homme du nom de Jinx. Leur futur et nouveau leader charismatique.

Et la vie dans le groupe de Sillon, sous les ordres de Jinx, ça, c'était une autre limonade...

PopGun
J'ai 24 ans et je suis en dernière année de cinéma d'animation (en art quoe). J'ai connu After Dawn grâce à google maggle. Mon personnage est un Scénario créé par Jinx. J'accepte que mon personnage soit utilisé comme scénario si je venais à être supprimé. J'accepte le règlement et consens à le respecter.

Codes à remplir pour les bottins

Code:
<font class="wr-txu">Matthew Daddario ◈</font> <ton_groupe>Djebann Jacks</ton_groupe>
Code:
<font class="wr-txu">Trappeur ◈</font> <ton_groupe>Djebann Jacks</ton_groupe>

_________________

This society is already fucked up
Omfg dude, breathe. Ok, you know what ? Just takes my food ration tickets. Everything is going to be alright. Maybe not today, but eventually... Oh come on ! I was joking damn ass. ☽  I'm sorry to tell you that, but you're boring as fuck...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t909-outsiders-djebann-jacks-i-ve-been-accused-of-vulgarity-i-say-that-s-bullshit#11399 http://after-dawn.forumactif.com/t834-djebann-even-my-grandma-is-funnier-than-you-and-she-s-fucking-dead En ligne
avatar
Messages : 122
Médaillons : 240
Avatar : Evan Peters
Pseudo : Sha Lottie
Présence : 7/7
Multi-comptes : Slown Erzion / Kaenya Obs

Personnage
Occupation : Ingénieur armement
Localisation : Helion
Niveau: 3
Helion • Élite



 Sujet: Re: Djebann Φ Even my grandma is funnier than you. And she's fucking dead.   Mer 7 Fév 2018 - 19:37

Yooo magueule !

Bienvenudooo sur AD !mexicano

Soit pas trop bâtard avec les nénettes de l'extérieur hein ! string

_________________
Flare Guns
IN MY HEAD
MY HATERS ARE MY MOTIVATERS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t765-helion-bishop-_-la-tete-trop-pleine-pour-l-avoir-dans-les-nuages http://after-dawn.forumactif.com/t760-bishop-la-tete-trop-pleine-pour-l-avoir-dans-les-nuages#bottom
avatar

Messages : 2089
Médaillons : 1062
Crédits : Vanka / Anaphore
Avatar : Lyndsy Fonseca
Pseudo : Vanka
Présence : Présente
Multi-comptes : Vaughn, Zorhan, Saoryne

Personnage
Occupation : Larbin du commandant de Reiver
Localisation : Reiver
Niveau: 4
Reiver • Civil, évolué



 Sujet: Re: Djebann Φ Even my grandma is funnier than you. And she's fucking dead.   Mer 7 Fév 2018 - 19:55

Bienvenue à toi gnihi

_________________
you should not leave me


ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t154-eiven-hadler-far-from-thunder http://after-dawn.forumactif.com/t90-eiven-hadler-nothing-else-matter En ligne
avatar

Messages : 1427
Médaillons : 4994
Crédits : Tumblr
Avatar : Dove Cameron
Pseudo : Sammix
Présence : 3-4/7
Multi-comptes : Naveen

Personnage
Occupation : Archiviste, accréditation D0z
Localisation : Helion
Niveau: 3
Helion • Élite, évolué



 Sujet: Re: Djebann Φ Even my grandma is funnier than you. And she's fucking dead.   Mer 7 Fév 2018 - 20:10

Bienvenue à toi face
Je joue Naveen si cela t'intéresse siffle

_________________

« you got to be good to be true »
▬ Riviera. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 116
Médaillons : 311
Crédits : d.m (L)
Avatar : Goo hara
Pseudo : aucun
Présence : regulière

Personnage
Occupation : Informatrice/Livreuse
Localisation : Helion
Niveau: 4
Helion • Civil



 Sujet: Re: Djebann Φ Even my grandma is funnier than you. And she's fucking dead.   Mer 7 Fév 2018 - 20:22

alors j'adore, vraiment, ta citation, voilà c'est dit
bienvenue ici !

_________________


Et mon coeur s’effraya d’envier maint pauvre homme
Courant avec ferveur à l’abîme béant,
Et qui, soûl de son sang, préférerait en somme
La douleur à la mort et l’enfer au néant
baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t481-yuzi-seung-kleptomane-riche-voleur#4193
avatar
Messages : 607
Médaillons : 916
Crédits : olympia
Avatar : Felicity Jones
Pseudo : Dar dar
Présence : Une semaine sur deux
Multi-comptes : Jaxson Ace

Personnage
Occupation : milicien
Localisation : Reiver
Niveau: 3
Reiver • Milice



 Sujet: Re: Djebann Φ Even my grandma is funnier than you. And she's fucking dead.   Mer 7 Fév 2018 - 20:38

+1 pour la citation!

Bienvenue parmi nous love

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t146-nenia-wald-terminee
avatar

Messages : 18
Médaillons : 226
Crédits : Vava ©popgun ☩ Sign ©ASTRA
Avatar : Matthew Daddario
Pseudo : PopGun
Présence : Principalement les WE
Multi-comptes : No

Personnage
Occupation : Trappeur (Sillon)
Localisation : Extérieur
Niveau: 3
Out • Clan



 Sujet: Re: Djebann Φ Even my grandma is funnier than you. And she's fucking dead.   Mer 7 Fév 2018 - 20:46

Ven > Mah qué merci !
Et promis... Il n'y a rien à craindre pour elles, comme pour eux.


Eiven > Merci à toi, future femme de Jinx ? petit

Riviera > Of course que ça m’intéresse attends ! héhé
En plus j'ai vu que Jinx t'avais promu au rang de second de Sillon.
Autant dire qu'on va pas discuter que du beau temps toi et moi.
hehe

Yuzi > Ahahah
Tu sais ce qu'on dit. Femme qui rigole... Femme qui rigole.
Merci à toi ! Goo hara est vraiment trop cute~

Nenia > Ma complice ! Merci ! plz
Au plaisir de développer notre lien ♥️
Pauvre Grandma'... rire rire

_________________

This society is already fucked up
Omfg dude, breathe. Ok, you know what ? Just takes my food ration tickets. Everything is going to be alright. Maybe not today, but eventually... Oh come on ! I was joking damn ass. ☽  I'm sorry to tell you that, but you're boring as fuck...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t909-outsiders-djebann-jacks-i-ve-been-accused-of-vulgarity-i-say-that-s-bullshit#11399 http://after-dawn.forumactif.com/t834-djebann-even-my-grandma-is-funnier-than-you-and-she-s-fucking-dead En ligne
avatar

Messages : 335
Médaillons : 344
Crédits : BlueAlex & Frimelda & Hollidaysee (icône signature)
Avatar : Willa Holland
Pseudo : BlueAlex
Présence : Présente
Multi-comptes : Hylios Samaeg

Personnage
Occupation : Lieutenant
Localisation : Steros
Niveau: 4
Steros • Régisseur



 Sujet: Re: Djebann Φ Even my grandma is funnier than you. And she's fucking dead.   Mer 7 Fév 2018 - 20:47

BIENVENUE DANS LE COIN ! :D

J'espère que tu te plairas parmi nous et si tu as n'importe quelle question, n'hésites pas !


_________________
Don't trick me, and I'll be fair. Don't lie to me, and I'll be honest. Don't annoy me, and I'll be cool. But if you betray me, if you hurtsomeone I love, if you want to play a bad game with me... I'll kill you.
©️ FRIMELDA

Admin Rédac' • Hylios Samaeg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t152-caelyne-fawkes-if-i-need-someone-special-i-don-t-think-so http://after-dawn.forumactif.com/t96-caelyne-fawkes-don-t-fck-with-me
avatar

Messages : 2089
Médaillons : 1062
Crédits : Vanka / Anaphore
Avatar : Lyndsy Fonseca
Pseudo : Vanka
Présence : Présente
Multi-comptes : Vaughn, Zorhan, Saoryne

Personnage
Occupation : Larbin du commandant de Reiver
Localisation : Reiver
Niveau: 4
Reiver • Civil, évolué



 Sujet: Re: Djebann Φ Even my grandma is funnier than you. And she's fucking dead.   Mer 7 Fév 2018 - 20:47

@Djebann Jacks a écrit:
Eiven > Merci à toi, future femme de Jinx ? petit
Si la vie était bien faite oui oui

_________________
you should not leave me


ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t154-eiven-hadler-far-from-thunder http://after-dawn.forumactif.com/t90-eiven-hadler-nothing-else-matter En ligne
avatar

Messages : 18
Médaillons : 226
Crédits : Vava ©popgun ☩ Sign ©ASTRA
Avatar : Matthew Daddario
Pseudo : PopGun
Présence : Principalement les WE
Multi-comptes : No

Personnage
Occupation : Trappeur (Sillon)
Localisation : Extérieur
Niveau: 3
Out • Clan



 Sujet: Re: Djebann Φ Even my grandma is funnier than you. And she's fucking dead.   Mer 7 Fév 2018 - 20:59

Caelyne > Merci beaucoup !
J'ai déjà agressé un peu Jinx par mp pour des questions, mais je n'hésiterai pas en cas de doute !
love

Eiven > T'inquiète donc plus !
Dis moi juste qui tu veux mettre à la table près des toilettes le jour de ton mariage, je m'occupe du reste.
(Naveen a déjà une place toute réservée à cette dernière, vu qu'elle m'est passée devant pour Sillon. Moi ? Rancunier ? Nan... Nan...)

_________________

This society is already fucked up
Omfg dude, breathe. Ok, you know what ? Just takes my food ration tickets. Everything is going to be alright. Maybe not today, but eventually... Oh come on ! I was joking damn ass. ☽  I'm sorry to tell you that, but you're boring as fuck...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t909-outsiders-djebann-jacks-i-ve-been-accused-of-vulgarity-i-say-that-s-bullshit#11399 http://after-dawn.forumactif.com/t834-djebann-even-my-grandma-is-funnier-than-you-and-she-s-fucking-dead En ligne
avatar

Messages : 449
Médaillons : 418
Crédits : Roses noires
Avatar : Ryan Gosling
Pseudo : Denver
Présence : Concentrée sur les weeks-end
Multi-comptes : Papy Jagger

Personnage
Occupation : Chef de clan
Localisation : Extérieur
Niveau: 4
Out • Chef de clan



 Sujet: Re: Djebann Φ Even my grandma is funnier than you. And she's fucking dead.   Mer 7 Fév 2018 - 21:05

WESH. han

PS bienvenue hehe
PSS: pour la place de second fallait ramener son cul avant han
PSSS: t'es bonne

_________________
I NEVER WATCH THE STARS
THERE'S SO MUCH HERE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 18
Médaillons : 226
Crédits : Vava ©popgun ☩ Sign ©ASTRA
Avatar : Matthew Daddario
Pseudo : PopGun
Présence : Principalement les WE
Multi-comptes : No

Personnage
Occupation : Trappeur (Sillon)
Localisation : Extérieur
Niveau: 3
Out • Clan



 Sujet: Re: Djebann Φ Even my grandma is funnier than you. And she's fucking dead.   Mer 7 Fév 2018 - 21:13

UN TRUC A RAJOUTER ? TRAITOR.
TU T'ES BIEN RETENU DE ME L'ANNONCER EN FACE HEIN ?!
VILE CANAILLE !


MAIS. Rien n'est scellé. J'ai des atouts. Et je compte bien les utiliser.
Keukin. ♥️

PS : merci bôtey, t'es fraîche aussi.
& Crois pas que j'en ai terminé de toi en mp.
king

_________________

This society is already fucked up
Omfg dude, breathe. Ok, you know what ? Just takes my food ration tickets. Everything is going to be alright. Maybe not today, but eventually... Oh come on ! I was joking damn ass. ☽  I'm sorry to tell you that, but you're boring as fuck...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t909-outsiders-djebann-jacks-i-ve-been-accused-of-vulgarity-i-say-that-s-bullshit#11399 http://after-dawn.forumactif.com/t834-djebann-even-my-grandma-is-funnier-than-you-and-she-s-fucking-dead En ligne
avatar
Messages : 59
Médaillons : 329
Crédits : inconnu
Avatar : Astrid Bergs-Frisbey
Pseudo : Flafla

Personnage
Occupation : Rebouteuse
Localisation : Helion
Niveau: 4
Helion • Civil



 Sujet: Re: Djebann Φ Even my grandma is funnier than you. And she's fucking dead.   Mer 7 Fév 2018 - 21:47

*est curieuse des atouts*

Hâte de voir tout ça hihihi fly


Bienvenuuuuue ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t762-eyli-senam-une-mere-avant-tout#8461
avatar

Messages : 425
Médaillons : 2469
Crédits : <Chouu'>
Avatar : Robert Downey Jr
Pseudo : Chouu'

Personnage
Occupation : Agent d'intégration ~ E1z
Localisation : Helion
Niveau: 3
Helion • Élite



 Sujet: Re: Djebann Φ Even my grandma is funnier than you. And she's fucking dead.   Mer 7 Fév 2018 - 22:40

Bienvenue parmi nous ;)

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t466-helion-mael-keenan-il-y-a-dans-relation-l-idee-que-tout-est-relatif http://after-dawn.forumactif.com/t459-terminee-la-chance-devrait-rendre-humble-mael-keenan https://totem.tunetoo.com/
avatar

Messages : 45
Médaillons : 513
Crédits : Lempika (avatar)
Avatar : Marie Avgeropoulos
Pseudo : Dadoune (Emy)
Présence : 5/7
Multi-comptes : Nop

Personnage
Occupation : Vagabonde
Localisation : Extérieur
Niveau: 4
Nat • Rôdeur, évolué



 Sujet: Re: Djebann Φ Even my grandma is funnier than you. And she's fucking dead.   Mer 7 Fév 2018 - 23:34

Haaaaaaan Djebann kiss fan hey

Bienvenuuuuuuuuueeeee love aah

Matthew Daddario il est croooo beau jaime bave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 18
Médaillons : 226
Crédits : Vava ©popgun ☩ Sign ©ASTRA
Avatar : Matthew Daddario
Pseudo : PopGun
Présence : Principalement les WE
Multi-comptes : No

Personnage
Occupation : Trappeur (Sillon)
Localisation : Extérieur
Niveau: 3
Out • Clan



 Sujet: Re: Djebann Φ Even my grandma is funnier than you. And she's fucking dead.   Mer 7 Fév 2018 - 23:57

Eyli > Si tu étais dans le coin j'aurais pu te faire une petite démonstration. cry
Merci à toi ! ♥️

Maël > Thanks, sir ! petit

Zelphyra > Mah que merci, muy bonita senorita mexicano
Que dire de la belle Marie Avgeropoulos... ♥️_♥️
Un peu plus et j'avais la tête de ton "frère".
fan kiss

_________________

This society is already fucked up
Omfg dude, breathe. Ok, you know what ? Just takes my food ration tickets. Everything is going to be alright. Maybe not today, but eventually... Oh come on ! I was joking damn ass. ☽  I'm sorry to tell you that, but you're boring as fuck...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t909-outsiders-djebann-jacks-i-ve-been-accused-of-vulgarity-i-say-that-s-bullshit#11399 http://after-dawn.forumactif.com/t834-djebann-even-my-grandma-is-funnier-than-you-and-she-s-fucking-dead En ligne
avatar

Messages : 89
Médaillons : 507
Crédits : Bah, moi
Avatar : Sebastian Stan
Pseudo : Mads
Présence : Régulier
Multi-comptes : n/a

Personnage
Occupation : Médecin
Localisation : Reiver
Niveau: 3
Reiver • Civil



 Sujet: Re: Djebann Φ Even my grandma is funnier than you. And she's fucking dead.   Jeu 8 Fév 2018 - 1:56

bienvenue poulet duck
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t816-reiver-kaelen-anders-je-complete-quand-je-reviens-du-boulot#9470 http://after-dawn.forumactif.com/t809-kaelen-anders-termine#9445
avatar

Messages : 97
Médaillons : 619
Crédits : Carys
Avatar : Sasha Luss
Pseudo : Carys

Personnage
Occupation : Apprentie médecin
Localisation : Reiver
Niveau: 4
Reiver • Civil



 Sujet: Re: Djebann Φ Even my grandma is funnier than you. And she's fucking dead.   Jeu 8 Fév 2018 - 8:47

Eh bah ça promet du lourd en rp dit donc!

Bienvenue et bonne rédaction love

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t726-reiver-aerin-perle-i-won-t-never-give-up-i-won-t-let-you-get-me-down-i-ll-keep-gettin-up-when-i-hit-the-ground#top http://after-dawn.forumactif.com/t715-aerin-perle-fiche-terminee#top
avatar

Messages : 197
Médaillons : 822
Crédits : me
Avatar : Olga Kurylenko
Pseudo : Jekka
Présence : 6/7
Multi-comptes : Eagon Niehaus

Personnage
Occupation : Scientifique
Localisation : Helion
Niveau: 4
Helion • Élite



 Sujet: Re: Djebann Φ Even my grandma is funnier than you. And she's fucking dead.   Jeu 8 Fév 2018 - 10:12

Bienvenue à toi !

J'adore ton personnage ... je sais pas pourquoi d'ailleurs xD ! Mais il a l'air d'être bien marrant à rencontrer ! Même si on ne risque de jamais se rencontrer ><

Bon courage pour la rédaction de ta fiche ! love

_________________
TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE ✽
Il n'était même pas sûr d'être en vie puisqu'il vivait comme un mort. Moi, j'avais l'air d'avoir les mains vides. Mais j'étais sûr de moi, sûr de tout, plus sûr que lui, sur de ma vie et de cette mort qui allait venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t666-helion-julyah-haroys-sois-bon-et-dieu-te-le-rendra http://after-dawn.forumactif.com/t657-julyah-haroys-terminee
avatar

Messages : 18
Médaillons : 226
Crédits : Vava ©popgun ☩ Sign ©ASTRA
Avatar : Matthew Daddario
Pseudo : PopGun
Présence : Principalement les WE
Multi-comptes : No

Personnage
Occupation : Trappeur (Sillon)
Localisation : Extérieur
Niveau: 3
Out • Clan



 Sujet: Re: Djebann Φ Even my grandma is funnier than you. And she's fucking dead.   Jeu 8 Fév 2018 - 10:35

Kaelen > Merci bôtey. Y a peut-être moyen que nous nous soyons croisés à Reiver un jour !
friend
Aerin > moh  team
Décidément il y a que du beau monde dans ce groupe. C'est que je regretterais presque d'être sorti gambader dans la nature. Comme Kaelen, y aura peut-être moyen d'avoir une rencontre fortuite à Reiver juste avant qu'il déserte. ♥️
Julyah > Ahaha ! Merci à toi sexey !  love
Quelle idée encore, de s'enfermer à Helion. Be wild & beautiful. Viens nous rejoindre à l'extérieur, on est bien, ne t'inquiète pas...
coeur

_________________

This society is already fucked up
Omfg dude, breathe. Ok, you know what ? Just takes my food ration tickets. Everything is going to be alright. Maybe not today, but eventually... Oh come on ! I was joking damn ass. ☽  I'm sorry to tell you that, but you're boring as fuck...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-dawn.forumactif.com/t909-outsiders-djebann-jacks-i-ve-been-accused-of-vulgarity-i-say-that-s-bullshit#11399 http://after-dawn.forumactif.com/t834-djebann-even-my-grandma-is-funnier-than-you-and-she-s-fucking-dead En ligne
Contenu sponsorisé



 Sujet: Re: Djebann Φ Even my grandma is funnier than you. And she's fucking dead.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Djebann Φ Even my grandma is funnier than you. And she's fucking dead.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Why Did The Chicken Cross The Road?
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» SARKOZY EST MORT.... DE AGORA VOX
» Hope is Dead : Lithium Elfensen & Vlad Siegfrey VS Dimitri Vladof
» Hope is Dead : Jacob Hume VS John McDoug

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: Identification :: Présentations :: Acceptées-
 
Sauter vers: